Le président du parti Sadi, Dr Oumar Mariko, a annoncé, le 1er janvier 2019, que ses camarades députés de son parti suspendent leur participation à l’Assemblée nationale.

Le président du parti Sadi a présenté hier ses vœux de nouvel an à la presse. Au cours de la cérémonie tenue au siège du parti, Dr Oumar Mariko a informé la suspension des activités de ses députés à l’Assemblée. Pour lui, le mandat des députés a pris légalement fin le 31 décembre 2018.

Le 22 novembre 2018, l’Assemblée nationale a voté une loi pour la prorogation du mandant des députés à six mois renouvelable. Lui-même député, le président du parti Sadi, Dr Oumar Mariko, affirme que la prorogation du mandat des élus de la nation viole la Constitution. Pourtant, deux de ses députés présents à l’Assemblée nationale n’ont pas voté contre la loi. Ils se sont abstenus.

«Nous avons voté contre la prorogation du mandat. On dira que nous avons voté l’abstention, mais les gens doivent retenir que nous avons voté contre dans la mesure où nous avons adressé une lettre en bonne et due forme à la Commission des lois pour dire qu’on n’est pas de cette loi-là et que le vote abstention ne veut absolument pas dire grande chose. La position du pari est claire : la loi est illégale », a insisté le député élu à Kolondiéba.

 

Pour Dr Mariko, le parti est allé contre la loi et il est clair que les députés ne peuvent plus siéger à l’Assemblée nationale avant une décision officielle du parti. « La question sera tranchée par le congrès du parti qui se tiendra en février. Quand le congrès va décider que le parti Sadi n’a plus à prendre sa place à l’Assemblée nationale, le parti Sadi ne le fera pas. Si le congrès dit que Sadi doit y aller, le parti ira. Mais la position du parti aujourd’hui est qu’il n’y a pas d’Assemblée nationale en République du Mali », a-t-il expliqué.

Après la prorogation du mandat des députés en 2012, les députés du parti Sadi ont quitté le parlement à la demande du comité central du parti.

Maliki Diallo

 

Source: Aumali

 

Maliwebmaliweb netPolitiqueVideo
Le président du parti Sadi, Dr Oumar Mariko, a annoncé, le 1er janvier 2019, que ses camarades députés de son parti suspendent leur participation à l’Assemblée nationale. Le président du parti Sadi a présenté hier ses vœux de nouvel an à la presse. Au cours de la cérémonie tenue au siège du...