L’Honorable Moussa Timbiné veut construire du château en Espagne. La légèreté de l’Homme est aussi notoire que son ambition pour le perchoir n’est qu’une illusion.

A la recherche d’un point de chute honorable où exercer son influence, le Président du RPM, Dr Bocary Tréta, lorgne désormais le fauteuil du Président de l’Assemblée Nationale dont le titulaire actuel, l’Honorable Issiaka Sidibé, ne fait plus unanimité du point de vue lucidité à gérer les élus parlementaires. Ce qui aurait amené le 1er Vice-président sortant de l’institution, l’Honorable Moussa Timbiné, à estimer que la succession lui revient d’officie et cibler le fauteuil tel un snipeur qui maintient sa victime dans le viseur. Une composition de liste difficile à établir mais pas impossible, d’autant qu’il s’agit de l’intérêt supérieur du parti.

Après une période de brouilles au sujet de la candidature du Président du RPM, Dr Bocary Tréta, non moins Président de l’alliance Ensemble Pour le Mali (EPM) qui a soutenu la candidature d’IBK, et dont il est le Directeur de campagnes, le clan Moussa Timbiné a dû lâcher du lest. Finalement, Tréta n’est plus persona non grata sur la liste de Timbiné, au détriment de l’ex-Ministre l’Honorable Jacqueline Nana Togo. Les deux puissances du RPM vont coaliser avec leur principal allié, l’ADEMA-PASJ, dont la candidate sera Mme Katilé Adiaratou Sène.

Le revirement de l’Honorable Moussa Timbiné fait suite à la pression de Bureau Politique National du parti qui n’entend pas laisser le Vice-président sortant de l’Assemblée Nationale traîner le Président du parti dans la boue. Certes, l’Honorable Timbiné a cédé, mais il sort des nouvelles cartes. Derrière les actes de protestation d’un groupuscule de jeunes acquis à sa cause, le nom de l’Honorable ne cesse de revenir, pour jeter du discrédit sur son Président de parti.

 

Un poste lourd

Sans risque de se tromper, cette ambition est démesurée, prématurée au regard de l’esprit estudiantin immature de l’Honorable Moussa Timbiné qui ne cesse de s’emporter face à ses Doyens d’âge. Puisque, selon l’adage, vous n’avez qu’à beau chasser le nature, il finira toujours par vous revenir au galop, notre fameux 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale reste immature pour le perchoir. L’Homme ne sait toujours pas  s’épargner des attitudes arrogantes et violentes. Alors que la gestion de l’humain nécessite un maximum de patience, de sagesse et  d’expériences qui manquent cruellement au prétendant Timbiné qui ne dispose point  des nerfs solides dans ce sens.

Du chemin, l’Honorable Timbiné en a encore à parcourir avant de rêver ce poste.

D.C.A

Le Soft

MaliwebPolitiqueadema-pasj
L’Honorable Moussa Timbiné veut construire du château en Espagne. La légèreté de l’Homme est aussi notoire que son ambition pour le perchoir n’est qu’une illusion. A la recherche d’un point de chute honorable où exercer son influence, le Président du RPM, Dr Bocary Tréta, lorgne désormais le fauteuil du Président...