La décision a été prise lors du Conseil de cabinet  lundi dernier à la primature, présidé par le chef du gouvernement Dr Choguel Kokalla Maïga. La phase finale des Assises Nationales de la Refondation se tiendra finalement du 20 au 26 décembre 2021 à Bamako.   

 

Le Premier ministre de la transition et son ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, Pr Ibrahim Ikassa Maïga, sont déterminés avec leur projet des Assises Nationales de la Refondation. Les préparatifs de ce grand rendez-vous battent leur plein. Pour le ministre de la Refondation de l’État, chargé avec les Institutions, le processus d’organisation des Assises Nationales de la Refondation a débuté avec la table ronde tenue en septembre passé. Le niveau local se tiendra dans les communes, les cercles, les régions, les pays de résidence des Maliens de l’extérieur et le district de Bamako pour aboutir à la phase nationale prévue, après des correctifs de date, du 20 au 26 décembre 2021prochain. ‘’ Au cours de ce cabinet, lors des échanges entre les départements ministériels, le premier point qui avait été discuté était relatif au rapport d’évaluation du plan d’Action du gouvernement pour la période trimestrielle de juin à août 2021. Son examen a donné une large satisfaction’’ a fait savoir le ministre Maïga qui a précisé que le taux de mise en œuvre du plan d’action pour la période évaluée a été estimé à 98%. ‘’ Toutes les actions prévues dans le plan d’action du gouvernement par le département ont été mises en mouvement, certaines actions ont été exécutées, d’autres sont en cours d’exécution’’, a informé le ministre de la Refondation de l’État, chargé avec les Institutions. Selon toujours lui, c’est un tournant puisque l’un des défis majeurs est de réunir le consensus autour de la vision de la refondation, mais également une union sacrée de tous les citoyens. ‘’ Le panel de hautes personnalités a vocation à aller tous azimuts par tous les moyens avec leurs carrures, leurs personnalités, leurs entregents pour rechercher ce consensus national et tenir les assises nationales et réussir la refondation de notre État’’, a-t-il expliqué et a rappelé que l’exercice d’évaluation périodique de la mise en œuvre du plan d’action du gouvernement adopté le 2 août 2021 est une instruction ferme du président de la transition, le colonel Assimi Goïta.

Les forces vives de la Nation ne partagent pas la même vision sur la tenue des Assises Nationales pour la Refondation. C’est lors du congrès de l’ADEMA/PASJ que les abeilles ont décidé de participer à ce dialogue entre les Maliens alors que le parti PARENA de Tièblé Dramé et le MDP d’Oumar Mariko se sont déclarés non partants à l’ANR.

D Sanogo

Source : LE COMBAT

MaliwebPolitique
La décision a été prise lors du Conseil de cabinet  lundi dernier à la primature, présidé par le chef du gouvernement Dr Choguel Kokalla Maïga. La phase finale des Assises Nationales de la Refondation se tiendra finalement du 20 au 26 décembre 2021 à Bamako.      Le Premier ministre de la...