Le front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) a animé une conférence de presse le jeudi 7 novembre dernier à la maison de la presse de Bamako. L’objectif pour les initiateurs, soutenir l’armée nationale dans son combat contre le terrorisme.

 

C’était en présence des responsables dudit regroupement dont le Président de l’URD, l’Honorable Soumaila Cissé, le Président du CNID Faso Yiriwa ton, Me Mountaga Tall ; le Président du parti MPR, le Dr Choguel Kokala Maiga, et Moussa Sinko Coulibaly ; Président de la ligue pour le changement.

En effet, cette conférence de presse intervient suite aux massacres de nos militaires par les terroristes dans la localité d’Indelimane. Une attaque survenue après celle de Boulkessi quelques jours avant. Un phénomène de plus en plus récurrent qui démoralise les hommes de Dahirou Dembélé, ministre de la défense et qui inquiète le peuple malien.

C’est en effet à cela que les dirigeants du Front pour la sauvegarde de la Démocratie FSD ont tenu à se consacrer pour témoigner tout leur soutien aux forces armées maliennes déployées sur le théâtre des opérations : «Nous étions venus ce matin pour manifester notre soutien à l’armée nationale. Vous savez déjà que la situation est très critique.

Il y’a trop de morts de nos militaires » a déclaré, aux micros de nos confrères, le Président du FSD, M. Soumaila Cissé. Pour le leader du FSD, cette situation ne doit laisser aucun malien indiffèrent : « Face à cette crise, seul un sursaut national pour soutenir l’armée pourra mettre fin à ce problème » a-t-il indiqué.

Mais, pour le Président de l’URD, cette contreperformance de notre armée est due à la mauvaise gouvernance et au manque de vision claire du Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar Keita. Il a dénoncé la mauvaise condition de vie de nos militaires sur les théâtres des opérations qui constitue, à ses dires, la véritable raison de l’échec de notre armée face au terrorisme.

« Nos militaires ne sont pas bien équipés malgré des milliards dépensés pour cela. Ils vivent dans des conditions terribles et manquent, par endroits, de l’eau à boire » a-t-il affirmé, avant de poursuivre : « en 6 ans, il y a eu six Premiers Ministres, six ministres de la défense, et plusieurs chefs d’état-major de l’armée. Malgré tout cela, le problème persiste. Ce qui veut dire que c’est le Président Ibrahim Boubacar Keita lui-même qui est le problème. Et cela doit cesser ! » a laissé entendre Soumaila Cissé.

Pour rendre un hommage mérité à nos militaires tombés sur le champ de l’honneur et donner un bon moral à ceux qui sont toujours déployés sur le terrain, le Président du FSD, avant la fin de l’interview, a proposé l’adoption d’une loi permettant aux veuves des militaires d’avoir des pensions durant toute leur vie, et aussi une loi pour la prise en charge intégrale de leurs enfants jusqu’à l’âge adulte.

Boubacar Kanouté

SourceFigaro du Mali

MaliwebPolitique
Le front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) a animé une conférence de presse le jeudi 7 novembre dernier à la maison de la presse de Bamako. L’objectif pour les initiateurs, soutenir l’armée nationale dans son combat contre le terrorisme.   C’était en présence des responsables dudit regroupement dont le...