L’annonce de la prolongation de la transition de 5 ans suscite beaucoup de réactions. Une coalition de partis politiques a rejeté, ce mercredi 5 janvier à Bamako, le chronogramme proposé à l’issue des Assises nationales de la refondation.

Pour le cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie, il y a un manque de volonté politique de restaurer l’ordre constitutionnel. Cette coalition qui avait refusé de prendre part aux Assises nationales appellent les autorités à respecter leurs engagements.

Mody KamissokoAgaïcha Kanouté

Source: sahelien
MaliwebPolitique
L’annonce de la prolongation de la transition de 5 ans suscite beaucoup de réactions. Une coalition de partis politiques a rejeté, ce mercredi 5 janvier à Bamako, le chronogramme proposé à l’issue des Assises nationales de la refondation. Pour le cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition...