A Bamako, l’opposition malienne sollicite l’ONU pour une élection paisible, transparente et crédible.

En tête à tête hier avec le secrétaire général des nations unies, les partis politiques de l’opposition démocratique ont sous plusieurs doléances pour la bonne organisation du scrutin présidentiel du 29 juillet prochain.

Parmi les préoccupations citées par le chef de file Soumaïla CISSE figure la certification par l’ONU des résultats du vote, l’accompagnement de la MINUSMA à la classe politique entre autres.

Mikado-fm

MaliwebPolitiqueminusma
A Bamako, l’opposition malienne sollicite l’ONU pour une élection paisible, transparente et crédible. En tête à tête hier avec le secrétaire général des nations unies, les partis politiques de l’opposition démocratique ont sous plusieurs doléances pour la bonne organisation du scrutin présidentiel du 29 juillet prochain. Parmi les préoccupations citées par...