Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a procédé, le jeudi 7 novembre,  à l’ouverture de la 2ème édition du Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA). Du 7 au 21 novembre, plus de 1500 exposants nationaux et 300 autres de nationalités différentes mettront  à la disposition des visiteurs leur savoir-faire et leur ingéniosité.

 

Cette 2ème édition a comme invité d’honneur, le Sénégal, un pays frère et avec qui le Mali partage des liens séculaires.

Le ministre sénégalais  en charge de l’Artisanat, Dam Diop a déclaré à ce propos que « la tenue de ce salon est une réponse positive à la situation difficile que traverse le Mali« .

Il a rappelé que le Sénégal, pour lequel le secteur occupe une place particulière, a adopté un programme de développement basé notamment sur la formation, la mise en place de financement et la promotion à travers des salons et foires, pour assurer la mutation de l’Artisanat vers les PME/PMI. Il a également souligné que grâce à ces efforts, la commande publique en direction du secteur est passée de 18% à 65% en 2018.

La ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intalou, s’est réjouie de cette présence du chef de l’Etat qui a toujours magnifié par sa participation les différentes activités de son département, occasion pour elle de le remercier, malgré son agenda chargé.

« Je saisis cette occasion pour saluer et remercier mon collègue du Sénégal pour avoir honoré de sa présence et accepté cette invitation comme pays invité d’honneur. Mes remerciements vont également aux ministres Nigérien et Burkinabé de n’avoir ménagé aucun effort pour répondre à toutes mes invitations, à mes collègues du gouvernement, aux corps diplomatique, au PTF et  à tous ceux qui m’ont fait le plaisir de participer à ce grand événement« , a laissé entendre la ministre Nina Walet Intalou.

Rappelons que durant 20 jours, les artisans du Mali vont montrer au public leur savoir faire dans plusieurs domaines.

Espace destiné à booster le secteur et partant l’économie nationale, puisqu’il occupe près de 46% d’actifs. Cependant le secteur continue de connaître d’énormes difficultés dont celle de l’accès au marché national.

Cette 2ème édition du SIAMA donnera une fois de plus la chance aux artisans maliens de montrer leur savoir faire aux différents visiteurs et leur capacité à répondre aux commandes nationales et internationales.

B D

Source: l’Indépendant

MaliwebCulturePolitique
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a procédé, le jeudi 7 novembre,  à l’ouverture de la 2ème édition du Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA). Du 7 au 21 novembre, plus de 1500 exposants nationaux et 300 autres de nationalités différentes mettront  à la disposition des...