Si IBK était considéré comme le champion des présidents voyageurs, notre militaire à la retraite, Bah N’Daw, devient le champion des chefs d’audiences. 

Ils ont manipulé les Maliens pour s’imposer de force, en violant de tout ce que nous avons dans la constitution. Ils ont employé toutes les méthodes de raccourcis dignes d’activités de brigands, comme les rebelles qui détiennent des armes et menacent le Mali pour un accord fantoche. Ils ont pleuré les malheurs des Maliens pour se donner le droit d’être légitimes dans l’illégalité. Malgré tout cela, les carences dans les procédures sont patentes. Comme le premier avec sa horde de militaires immatures qui ont tâtonné dans la débrouillardise, le second qui se considère comme un homme droit, parle du Mali plus avec des étrangers affairistes qu’avec les Maliens qui sont les premiers concernés.

Si vous pensez que vous parviendrez à résoudre les problèmes du Mali avec des étrangers qui sont à la recherche d’intérêts, alors vous allez voir devant, que des hommes ont tenté plus, mais échouent toujours parce que tous ces partenariats finissent par des détournements. Les caisses sont vides, il faut promettre comme il est coutume de le faire au nom du Mali.

Très souvent ceux qui parlent de lutter contre la corruption sont les plus dangereux, parce qu’il est facile de dire tout et promettre même la lune pour présenter la déception après.

De toutes les façons, si vous avez sous-traité ce pays en attendant sa dislocation, nous y paierons tous nos vies. Faites venir les martiens s’il le faut, les Maliens sont là, et ils attendent.

Touré Abdoul Karim

Source: Le Démocrate

MaliwebPolitique
Si IBK était considéré comme le champion des présidents voyageurs, notre militaire à la retraite, Bah N’Daw, devient le champion des chefs d’audiences.  Ils ont manipulé les Maliens pour s’imposer de force, en violant de tout ce que nous avons dans la constitution. Ils ont employé toutes les méthodes de raccourcis...