C’est la première fois que l’on confie le poste de chef de gouvernement et celui clé des Finances à une seule personne. Ce cumul est diversement interprété dans les grin et les salons feutrés de Bamako. Certains voient en ce cumul une bonne chose tandis que dautres le jugent négativement.

Ce cumul fait du Premier ministre Dr. Boubou Cissé un super homme. Il est le seul maitre à bord du bateau Mali. Et Macron la compris et lui a déroulé le tapis aux portes de l’Élysée et à Matignon. Le jeune technocrate a aujourd’hui le vent en poupe avant que le torchon ne brûle entre lui et la famille présidentielle.

Le président de la République on le sait a inscrit dans son programme la promotion des jeunes. La promotion des jeunes ne signifie pas le sacrifice des jeunes et cela le technocrate Oumar Tatam Ly Premier ministre la compris et a jeté léponge pour éviter que lon ne le sacrifice sur lautel du pouvoir.


Le jeune Mara est venu à la rescousse au nom de la promotion des jeunes. Son arrivée a été fort applaudie car on le savait coriace et capable de faire bouger les lignes. Cétait mal comprendre la politique du vieux, homme politique très rompu à la tâche. Des coups bas Mara en a essuyé mais na pas échappé à la bourrasque. Mara est tombé dans les tentacules et jeté dans lopprobre.

Le jeune politicien Mara qui était très en vue a été sacrifié par le régime IBK. Il sest embourbé en voulant tout mettre en uvre pour permettre au président de réussir sa mission mais partout se dressaient des écueils pour lanéantir et ce qui devait arriver arriva. Mara a perdu son aura et sa crédibilité.

Un autre jeune technocrate est aujourdhui là, Dr. Boubou Cissé très proche de la famille présidentielle. On a mis de son côté tous les atouts pour réussir sa mission pour conduire lattelage gouvernemental à bon port. Le hic, cest que ce grand technocrate depuis son arrivée à la Primature est plus sur le terrain que dans les bureaux pour tenter de calmer les conflits et les manifestants à coup de promesses intenables. Deux tours dans la région de Mopti pour mettre un terme aux querelles interethniques, il est allé à la rencontre des manifestants dans les régions de Kayes et Koulikoro avec les promesses sachant bien que les moyens sont rares.

Les jeunes commencent à comprendre que cest de la poudre aux yeux et les jours et semaines à venir risquent dêtre chaudes, car les jeunes nentendent plus assister les bras croisés à la descente aux enfers du Mali.

Les Maliens souhaitent que ce jeune promu à un bel avenir puisse terminer sa mission sans accroc. Les promesses sont tenues, il faut les satisfaire car comme on le dit il ny a pas deux sans trois. Boubou Cissé échappera-t-il au sacrifice ? « Quand tu vois ce qui a tué ton grand père venir, tu devras prendre peur ».

Nicolas Sérémé Printemps
Source : ÉchosMédias

MaliwebPolitique
C’est la première fois que l’on confie le poste de chef de gouvernement et celui clé des Finances à une seule personne. Ce cumul est diversement interprété dans les grin et les salons feutrés de Bamako. Certains voient en ce cumul une bonne chose tandis que dautres le jugent...