La campagne pour l’élection présidentielle du 29 juillet prochain a été officiellement lancée le samedi 07 juillet 2018, par la Cour constitutionnelle. Dans la foulée, le même samedi, le candidat Aliou Diallo du parti Adp/Maliba et la Plateforme Ensemble pour le Renouveau « ERE du Mali », a tenu à lancer sa campagne présidentielle, à la faveur d’un grand meeting au Champ hippique sis à l’Hippodrome. Cette cérémonie s’est déroulée en présence, des militants, militantes et des sympathisants ; des familles du Chérif de Nioro ainsi que des invités de marque.

Cette cérémonie de lancement a été amorcée par les allocutions de l’honorable Mamadou Doumbia, député en commune 2 du District de Bamako, le président de la plateforme « Ensemble pour le Renouveau », qui est composé de 25 partis politiques et des milliers d’association d’Ahmed Cissé et l’honorable Amadou Thiam, président dudit parti qui ont tour à tour exprimé leur assurance pour les potentialités que leur candidat a pour émerger le Mali. Pour eux, le candidat Aliou Diallo est le meilleur parmi les 24 candidats pour donner une nouvelle indépendance à notre pays. Ils donnent l’assurance à leur candidat d’une victoire avec brio à la magistrature suprême de l’Etat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain.

Après les interventions, le représentant du Chérif de Nioro, qui a opté le vendredi passé pour le candidat à cette élection 2018, souligne que le soutien du Chérif M’Bouyé Haidara n’est pas un jeu de hasard. A ses dires, ce choix est intervenu suite à ses analyses sur la qualité de l’homme, son patriotisme, et sa détermination pour émerger le Mali. Il rappelle que c’est le Chérif de Nioro qui avait demandé en 2013 de voter IBK qui n’a pas pu tenir ses engagements pris, notamment, en instaurant la paix, en luttant contre la corruption et en donnant un meilleur avenir au Mali.

Quant au candidat lui-même, Aliou Diallo a salué le public qui a effectué le déplacement pour assister à ce grand meeting du lancement de la campagne présidentielle 2018. « Aujourd’hui nous sommes engagés, tous autant que nous sommes, dans une bataille pour le changement. Dans un inébranlable élan collectif pour obtenir la nouvelle indépendance de notre cher Mali », souligne-t-il. Pour ma part, ajoute-t-il, je m’engage à ne pas vous décevoir. « Mon projet pour le Mali est celui de la recherche permanente de la paix et de la prospérité. Je m’engage à construire une république nouvelle qui profite à tous les fils et à toutes les filles du pays. Je m’engage résolument à rendre le Mali à son Peuple par une nouvelle indépendance : l’indépendance économique », soutient-il. Il salue ainsi la décision du Cherif Mohamed Ould Cheickna Haidara de soutenir sa candidature pour le scrutin du 29 juillet prochain. « J’accueille cette annonce avec une très grande fierté et beaucoup d’émotion. Je salue l’esprit éclairé de cet incontournable leaders religieux qui a toujours fait preuve de beaucoup de patriotisme et d’engagement en faveur de la paix au Mali », indique-t-il.

Par ailleurs dans son projet de société, qui s’articule autour de 9 axes déclinés en 90 mesures, il a mis l’accent sur les maux dont souffrent les maliens à savoir, la pauvreté, l’eau, l’électricité… concernant la question du chômage des jeunes, le candidat Diallo dit qu’il s’engage à créer un million deux cent mille emplois essentiellement pour les jeunes et les femmes. « A travers 96 milles Très Petites Entreprises (TPE), nous serons essentiellement dans le domaine agricole. Il y aura également 20 milles entreprises que nous allons créer et accompagner par des jeunes. Ces entreprises seront dans le domaine des PME et PMI (Petites et Moyennes Entreprises et Petites et Moyennes Industries) », explique-t-il. A l’en croire, pour exécuter son projet de société il faut 15 milles milliards de franc CFA et de rassurer que la levée de ce fonds ne lui coupe pas le sommeil, car il a des relations multi-internationales pour l’avoir.

Notons qu’au cours de cette cérémonie une course de chevaux a eu lieu et la remise des trophées aux différents gagnants de cette compétition a mis fin à la cérémonie.

B. KONE

Source: Le Fondement

MaliwebPolitiqueadp/maliba,Amadou Thiam
La campagne pour l’élection présidentielle du 29 juillet prochain a été officiellement lancée le samedi 07 juillet 2018, par la Cour constitutionnelle. Dans la foulée, le même samedi, le candidat Aliou Diallo du parti Adp/Maliba et la Plateforme Ensemble pour le Renouveau « ERE du Mali », a tenu à lancer...