C’est hier mardi 17 novembre 2020 que l’ancien président, Amadou Toumani TOURE, a regagné sa dernière demeure. Peu avant, la Nation Malienne a rendu un vibrant hommage à l’homme à travers une cérémonie exceptionnelle, organisée à la Place du Génie Militaire.

 

C’était sous la présidence de Bah N’DAW, président de la Transition, en présence du Vice-président, Col. Assimi GOÏTA, du Premier ministre Moctar OUANE, des membres du Gouvernement, des deux anciens Chefs d’Etat, Alpha Oumar KONARE et Dioncounda TRAORE, des Premiers ministres nigérien et Bissau guinéen, et de plusieurs autres hautes personnalités.  Les obsèques d’ATT se sont déroulées hier mardi 17 novembre 2020 à la Place du Génie Militaire. Comme on pouvait imaginer, l’ancien président Amadou Toumani TOURE dit ATT a bénéficié de tous les honneurs de la Nation. La cérémonie organisée pour lui rendre les derniers hommages a répondu sans nul doute à la dimension de l’homme, bâtisseur, soldat de la démocratie, humaniste, ami des enfants. A cette occasion, en plus des autorités de la Transition, ont répondu présents deux anciens Chefs d’Etat à savoir : Alpha Oumar KONARE et Dioncounda TRAORE. Si la présence de l’ancien président de la Transition, Pr. Dioncounda TRAORE, n’était pas surprenante, celle de Alpha Oumar KONARE a été fortement remarquée.

On se rappelle, depuis qu’il a quitté le pouvoir, c’est l’une des rares fois, pour ne pas dire, une première fois que l’ex-chef de l’Etat, Alpha Oumar KONARE, est apparu publiquement

Depuis qu’il a passé le témoin à ATT en 2002 et son mandat à l’Union Africaine, Alpha O. KONARE s’est retranché dans un mutisme total et une indifférence face à la crise multidimensionnelle à laquelle notre pays est confronté. Toute chose qui a laissé place à des folles rumeurs annonçant son état de santé fragile, voire de paralysie des jambes. Mais sa présence à cette cérémonie a fait taire les mauvaises langues. Serait-il un nouveau départ sur la scène de la politique ? Une chose est certaine : si d’une part la présence d’Alpha O. KONARE a fait couler beaucoup d’encre et de salive, d’autre part l’absence de l’ex-président Ibrahim Boubacar KEITA n’était pas passée inaperçue. Cependant, cet homme, il l’a toujours appelé “Mon frère !”. Cela pourrait dire tout simplement qu’il serait en résidence surveillée, pour ne pas dire en prison.

Aurait-il décidé d’être absent ? Il serait difficile de répondre cette question

Car, les deux hommes ont toujours montré au peuple les puissants liens qui les liaient, qui liaient leurs familles. C’est pourquoi, l’absence d’IBK a suscité une attention toute particulière. Donc, elle dénoterait tout simplement qu’il serait en prison sans aucun motif ou sans aucune charge contre lui. Du coup, les autorités de la Transition sont appelées à éclaircir cette zone d’ombre. Faut-il le signaler, la cérémonie a été émaillée par de parade et défilé militaire, de témoignages de la famille, de témoignages de condisciples de l’Ecole Militaire Inter Armes de Koulikoro, d’anciens collaborateurs, puis de la lecture de l’oraison funèbre.

ATT de tous les Maliens est décédé le 10 novembre 2020 à Istanbul, en Turquie, à l’âge de 72 ans. Mais depuis hier 17 novembre 2020, il repose au cimetière d’Hamdallaye à la droite de ses prédécesseurs Modibo KEITA et Moussa TRAORE. Le défunt laisse derrière lui un peuple éploré.

 Boubacar DIARRA

Source : le soir de Bamako

MaliwebPolitique
C’est hier mardi 17 novembre 2020 que l’ancien président, Amadou Toumani TOURE, a regagné sa dernière demeure. Peu avant, la Nation Malienne a rendu un vibrant hommage à l’homme à travers une cérémonie exceptionnelle, organisée à la Place du Génie Militaire.   C’était sous la présidence de Bah N’DAW, président de...