Le Président du bureau national de la jeunesse de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba), Cheick Oumar Diallo, a présenté, le samedi 4 janvier, ses vœux de nouvelle année aux membres et militants de son bureau. Il a saisi l’occasion pour lancer un appel pressant à ses camarades en les invitant à ne pas avoir de complexe par rapport à la signature, par le parti, de l’Accord politique de gouvernance.

A l’entame de ses propos, le président du mouvement des jeunes de l’ADP-Maliba, Cheick Oumar Diallo, a présenté ses vœux de bonne et heureuse année 2020 aux membres du comité exécutif de son bureau et des représentants des bureaux des communes de Bamako et environ. “À vous, camarades jeunes, à vos familles respectives, à tous les militants de notre parti, je souhaite bonne et heureuse année 2020”, a introduit le président des jeunes de l’ADP-Maliba, Cheick Oumar Diallo.

Aussi, il a rappelé les différentes activités menées par son bureau au cours de l’année 2019. Selon lui, plus d’une centaine de comités des jeunes du parti ont été mis en place à Bamako et ses environs. “Chers camarades jeunes, grâce à votre engagement sans défaut, nous avons obtenu un résultat probant”, a-t-il déclaré.

Il a saisi l’occasion pour se prononcer sur les dernières décisions du parti, notamment la participation du parti au Dialogue national inclusif et la signature de l’Accord politique de gouvernance. A ses dires, toutes ces décisions sont nobles. “La politique au sein de notre parti est la politique des idées, la politique du changement et la politique pour le bonheur des Maliens. Le DNI auquel son parti a participé est un dialogue franc, sincère et un dialogue au cours duquel il n’y a pas eu de sujet tabou”, a laissé entendre COD.

Aux dires du premier responsable des jeunes de l’ADP-Maliba,  son parti a défendu lors du dialogue entre autres l’adoption d’une loi devant faire la promotion des jeunes dans les fonctions nominatives et électives, l’adoption d’une politique nationale pour la découverte des jeunes, la réforme de l’emploi des jeunes au Mali, la question de la lutte contre la corruption, la  relecture de la loi électorale, la relecture de la charte des partis politiques, la réduction du train de vie de l’État, la réforme du secteur de la sécurité… “L’ADP-Maliba est content du bilan de ce Dialogue national inclusif et des recommandations qui en seront issues. Les recommandations de ce Dialogue sont les nôtres. Ce Dialogue a redonné un peu d’espoir aux Maliens”, a martelé Cheick Oumar Diallo.

S’agissant de la signature de l’Accord politique de gouvernance par son parti, il a affirmé que celle-ci rentre dans le cadre du suivi des recommandations du Dialogue national inclusif. Pour lui, du moment où le parti a participé à toutes les phases du Dialogue national inclusif et que ses propositions ont été acceptées, il n’y a plus de raison qu’il ne signe pas le document. Il a invité les jeunes de son bureau à être fiers de cette décision du comité exécutif du parti. “N’ayez aucun complexe par rapport à la signature de l’Accord politique de gouvernance par votre parti”, a-t-il martelé.                                                 Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebPolitique
Le Président du bureau national de la jeunesse de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba), Cheick Oumar Diallo, a présenté, le samedi 4 janvier, ses vœux de nouvelle année aux membres et militants de son bureau. Il a saisi l’occasion pour lancer un appel pressant à ses camarades en...