Annoncée pour très prochainement, la répartition des quotas pour la mise en place du Conseil National de Transition (CNT) n’en finit pas de susciter des interrogations auprès des acteurs politiques, syndicaux et de la société civile. Pour la Plateforme politique dénommée  » Espérance Nouvelle Jigiya-Kura  » dirigée par Housseini Amion Guindo de la CODEM, les autorités compétentes doivent faire montre d’inclusivité dans la répartition des quotas.

 

Elle espère que  » les formations politiques, regroupements de partis politiques seront fortement représentés du fait de leur mise à l’ écart dans la formation du gouvernement « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Annoncée pour très prochainement, la répartition des quotas pour la mise en place du Conseil National de Transition (CNT) n’en finit pas de susciter des interrogations auprès des acteurs politiques, syndicaux et de la société civile. Pour la Plateforme politique dénommée  » Espérance Nouvelle Jigiya-Kura  » dirigée par Housseini...