La coalition des femmes des partis du Mouvement EPM se sont rassemblées ce samedi 8 juin à leur Quartier Général (QG). L’objectif de cette conférence était de demander à IBK de tenir ses promesses envers les femmes qui l’ont soutenues et aidées lors de l’élection présidentielle 2018. La rencontre était présidée par Mme Konaté Djita CISSE, la présidente des femmes du parti RDR.

Pour l’élection présidentielle 2018, les femmes de la coalition politique formée autour du Président IBK, ont été sollicitées pour la campagne, déclare Mme Konaté Djita CISSE. «Nous nous sommes retrouvées et avons mobilisé les femmes, les groupements de femmes, les associations féminines. Il a été promis que des activités génératrices de revenus seront proposées, que des postes seront faites aux femmes de la coalition » dixit Djita CISSE.

La présidente des femmes RPM, Mme Diawara Lady Touré qui dirigeait la Coalition des femmes des partis du Mouvement EPM a tourné le dos aux femmes ainsi que le Président IBK, aucun engagement n’a été tenu depuis sa victoire à l’élection présidentielle 2018 jusqu’à aujourd’hui, a dénoncé Mme Konaté Djita CISSE.

« Nous sommes harcelées par les femmes, les associations, les groupements, en qui, nous avons été autorisées à faire des promesses » exprime Mme Konaté Djita Cissé.

Par conséquent, les femmes d’EPM demandent à IBK de penser à elles et aux engagements qu’il a faits, qu’il se retourne enfin vers les femmes qui l’ont aidées et soutenues, qu’il ait pitié de celles qui sont sur le terrain.

« Pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens », les femmes d’EPM expriment d’avoir besoin d’être valorisées pour qu’elles puissent continuer à travailler et à servir le Mali.

Aminata SANOU

Stagiaire

Source: Zénith Balé

MaliwebPolitique
La coalition des femmes des partis du Mouvement EPM se sont rassemblées ce samedi 8 juin à leur Quartier Général (QG). L’objectif de cette conférence était de demander à IBK de tenir ses promesses envers les femmes qui l’ont soutenues et aidées lors de l’élection présidentielle 2018. La rencontre...