Le siège du Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (Adema PASJ),  sis à Bamako-Coura, a servi de cadre, samedi dernier, à la commémoration des 27 ans du parti de l’abeille. Cet anniversaire a été sanctionné par la clôture de l’atelier de formation des jeunes du parti en informatique-bureautique et en connaissance du parti.

 

C’était sous la haute présidence de Tiémoko Sangaré, président du parti. En présence de quelques membres du bureau exécutif national, notamment les nouveaux Ministres de l’Education et de la Communication, Timoré Tioulenta et Yaya Sangaré et de l’ancien Ministre du Commerce et de la Concurrence, Abdel Karim Konaté dit  »Empé ».

De sa création à nos jours, l’ADEMA PASJ s’est fixé comme objectifs fondamentaux, au plan national, la consolidation de l’unité nationale, la construction d’un Etat de droit démocratique, l’édification d’une économie sociale et, au plan africain et international, la réalisation de l’unité africaine et la promotion de la paix et de la coopération internationale.

C’est pourquoi, dans ces propos introductifs, le président du parti, Tiémoko Sangaré a affirmé que l’ADEMA PASJ est, par essence, un parti panafricaniste, social et démocrate pour qui l’homme dans toute son acception doit être le commencement et la finalité de toute action publique.

Selon lui, la vie du parti a été marquée, à l’interne comme à l’externe, par tant de vicissitudes, d’adversités de tous genres dont le seul dessein était son démantèlement, sa démolition et sa disparition pure et simple de l’échiquier politique national de notre pays.

Cependant, dit-il, contre vents et marées, les vrais militants et sympathisants du parti ont su garder leur calme, leur sang-froid, leur dignité et leur fidélité, pour administrer, de la plus belle manière, une leçon d’engagement politique à tous ceux qui avaient parié sur le démantèlement de notre parti.

Toutefois, il s’est réjoui des résultats éloquents auxquels les jeunes sont parvenus au terme de leur formation technique et politique, « cette heureuse coïncidence confirme votre statut d’héritiers des valeurs qu’incarne notre parti »Travail, Solidarité et Justice », a-t-il attesté.

Selon le président des jeunes du parti, Lazare Tembely, cette journée doit être gravée dans les annales de l’histoire du mouvement,  » nous pouvons, avec fierté et dignité reconnaître à notre parti ce mérite, celui d’avoir permis aux jeunes de se former et de s’informer« .

A l’en croire, au-delà des exigences statutaires, la direction du parti, grâce au président, a compris que la jeunesse est la couche la plus nombreuse, la plus importante, la plus ambitieuse et la plus sensible.  » Nous constituons la pépinière, le centre névralgique et le vivier du parti« , a-t-il soutenu.

AD

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitiqueAbdel Karim Konaté
Le siège du Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (Adema PASJ),  sis à Bamako-Coura, a servi de cadre, samedi dernier, à la commémoration des 27 ans du parti de l’abeille. Cet anniversaire a été sanctionné par la clôture de l’atelier de formation des jeunes du parti en...