C’est avec une profonde tristesse et un grand émoi que le Parti pour l’action Civique et Patriotique a appris l’énième attaque meurtrière d’un poste des FAMAS à INDELIMANE, Cercle de Ansongo en Région de GAO, hier Vendredi 1 Novembre 2019, par des assaillants présentés comme « terroristes », entraînant la mort de plusieurs de nos soldats (plus de la cinquantaine ) , d’autres portés disparus en plus de matériels militaires , vehicules emportés et détruits.

 

Face à cette tragédie qui fait suite à celles récentes de MONDORO et BOULKEISSI et de plusieurs autres semaine après semaine, , le PACP condamne fermement et recommande fortement aux autorités de prendre des mesures fortes tendant à ce que l’armée anticipe mieux, par un travail de RENSEIGNEMENTS efficaces qui puisse nous prémunir contre de telles pertes de trop et inacceptables.

Le PACP s’interroge fortement sur la stratégie réelle de nos autorités et de l’appréciation faite par la hiérarchie militaire qui peine à contenir des terroristes peu nombreux en 4×4 et sur des motos

Trop c’est trop, nous devons agir et trouver des moyens d’arrêter cette hémorragie macabre !

Le PACP présente ses condoléances les plus émues aux familles endeuillées et souhaite prompt rétablissement aux blessés ; rappelle au Gouvernement dont c’est la tâche d’assurer la sécurité sur le territoire national, de retrouver les portés disparus et de poursuivre ses efforts de déploiement rapide sur le terrain.

Bamako le 02 Novembre 2019

Pour le Bureau Exécutif National

Le Secrétaire à la Communication

Abdramane Diallo

MaliwebCommuniqué de pressePolitique
C’est avec une profonde tristesse et un grand émoi que le Parti pour l’action Civique et Patriotique a appris l’énième attaque meurtrière d’un poste des FAMAS à INDELIMANE, Cercle de Ansongo en Région de GAO, hier Vendredi 1 Novembre 2019, par des assaillants présentés comme « terroristes », entraînant la mort...