La nouvelle circulait depuis quelques heures au sein de la classe politique. L’opposition, soutenue par des députés de la Majorité, notamment le RPM, va déposer une motion de censure ce jour à l’Hémicycle pour pousser Soumeylou Boubèye Maïga et son gouvernement vers la sortie. Cette éventualité confirmée hier par le président du PARENA, Tiébilé Dramé, avait fait l’objet d’une menace au préalable par l’Honorable Mohamed Tounkara, député RPM.

 

Ce dernier avait déclaré, le mercredi 3 avril dernier, à l’issue de l’interpellation du gouvernement représenté par le ministre de la Sécurité que « Boubèye doit démissionner dans la dignité avant que cette motion de censure ne soit déposée à l’Assemblée Nationale « .Et d’ajouter :  » Mais, si jamais nous en arrivions là, ce sera la guerre et nous ne souhaitons pas une telle extrémité. Si ça ne tenait qu’à moi cette motion de censure sera faite très rapidement mais pour y parvenir, il faut 2/3 des voix de l’Assemblée Nationale « .

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitique
La nouvelle circulait depuis quelques heures au sein de la classe politique. L’opposition, soutenue par des députés de la Majorité, notamment le RPM, va déposer une motion de censure ce jour à l’Hémicycle pour pousser Soumeylou Boubèye Maïga et son gouvernement vers la sortie. Cette éventualité confirmée hier par...