Dans l’optique de se donner  » les moyens politiques et institutionnels du changement et de la refondation  » au Mali, le M5-RFP réclame,  » comme un dû « , la présidence et le quart des membres du futur Conseil National de la Transition.

 

Cette revendication, exprimée samedi lors de son Assemblée générale, confirme donc l’ambition du groupement à  » imprimer sa vision à la marche des affaires « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Dans l’optique de se donner  » les moyens politiques et institutionnels du changement et de la refondation  » au Mali, le M5-RFP réclame,  » comme un dû « , la présidence et le quart des membres du futur Conseil National de la Transition.   Cette revendication, exprimée samedi lors de son Assemblée...