L’approche de l’élection présidentiel 2018 durcit le débat sur l’échiquier politique Malien, les choses étant corsées,  des individus mal intentionnés n’hésitent  pas à utiliser des méthodes bancales pour salir les opposants.

Depuis quelques jours, une fausse information circule sur le web accusant le chef de l’opposition Soumaila Cissé de devoir 33.499€ soit plus de 21 Millions CFA à un éditeur qui aurait écrit un livre sur lui en 2013 lors des élections présidentielles.

Après investigation, cet article n’est qu’un copier-coller du journal en ligne « La Lettre du Continent » qui avait publié un article sur Jean Ping, homme politique Gabonais et malheureux candidat à la dernière élection présidentielle au Gabon

L’auteur de la publication a pris le même titre, le même montant mais en remplaçant le nom de jean Ping par celui de l’opposant Soumaila Cissé. Le nom de l’éditeur du livre a également été modifié, d’André Julien Mbem on change d’auteur pour utiliser le nom de Sissoko Ibrahim K. Un  Quel plagiat !

Il s’agit visiblement d’un montage qu’on peut qualifier de Fake News dont le but est de répandre de fausses informations pour nuire à la victime.

 

SourceNouveau Réveil

MaliwebPolitique
L’approche de l’élection présidentiel 2018 durcit le débat sur l’échiquier politique Malien, les choses étant corsées,  des individus mal intentionnés n’hésitent  pas à utiliser des méthodes bancales pour salir les opposants. Depuis quelques jours, une fausse information circule sur le web accusant le chef de l’opposition Soumaila Cissé de devoir...