Le rang des opposants au pouvoir prend du volume. A six mois de l’élection présidentielle de 2018, le parti du soleil levant, le Congrès National d’Initiative Démocratique (CNID Faso Yiriwa Ton) se retire de la Convention de la Majorité Présidentielle. Cette coalition de partis alliés au pouvoir comptait plus d’une soixantaine de formations politiques à sa formation en 2013.  L’information du retrait du CNID FYT a été annoncée ce lundi 5 février par le président du parti Me. MountagaTall sur les réseaux sociaux.

« Sur décision du Comité Directeur, le CNID FYT suspend sa participation à la Convention de la Majorité Présidentielle (CMP) », a-t-il posté sur ses comptes Twitter et Facebook. Si le président du CNID FYT n’a pas donné d’autres détails, il faut rappeler que depuis son départ du gouvernement en avril 2017, l’ancien ministre de l’Economie Numérique et de la Communication fait profil bas. Sans critiquer ouvertement le pouvoir, en décembre 2017, il a annoncé par le canal des médias sociaux, le refus de son parti à intégrer l’actuel gouvernement dirigé par Soumeylou BoubèyeMaïga. Par ailleurs, au cours d’une conférence de presse, Me Tall a annoncé le choix de son parti de  présenter son candidat à la présidentielle de juillet 2018.

Lassina NIANGALY

Source: Tjikan- Mali

MaliwebmaliwebPolitique
Le rang des opposants au pouvoir prend du volume. A six mois de l’élection présidentielle de 2018, le parti du soleil levant, le Congrès National d’Initiative Démocratique (CNID Faso Yiriwa Ton) se retire de la Convention de la Majorité Présidentielle. Cette coalition de partis alliés au pouvoir comptait plus...