En prélude du grand rassemblement prévu pour le 27 juin 2020 au monument de l’indépendance, la convergence des forces républicaines (CFR), a organisée ce jeudi 25 juin 2020 une assemblée générale au Palais des sports de Bamako pour montrer son soutien aux institutions de la république.

Cette assemblée générale a enregistré la présence des représentants de la société civile, de la majorité, des confessions religieuses et des députés. L’ordre du jour était de montrer leur soutien au président de la république Ibrahim Boubacar Keïta, à la stabilité des institutions de la république.

Dans une déclaration tenue par Sidibé Fatoumata Sacko dit Djinè, membre de la CFP lors de cette assemblée générale, elle annonce que : «  face au radicalisme de certains, le peuple malien dans sa majorité silencieuse, sortira le samedi 27 juin pour dire non à l’aventure et au chaos, non face à l’ingratitude envers nos frères et nos sœurs africaines, envers nos amis de la communauté internationale qui se sont précipités au chevet de notre pays en ces moments difficiles de lutte contre le terrorisme et qui payent le prix fort pour que la nation et la république du Mali soient et continuent d’exister à leur côté ».

Cependant, la CFP invite les auteurs d’égarement à inscrire leurs actions dans le dialogue proposé par le président de la république. « Leur chemin ne se basant ni sur la république, ni sur la paix, est aux yeux de nos concitoyens et aux yeux des hommes épris de liberté, un bouleversement d’incertitude, un chemin de perdition », déclare Fatoumata Sacko.

Zeïnabou Fofana

Source : Mali Tribune

MaliwebPolitique
En prélude du grand rassemblement prévu pour le 27 juin 2020 au monument de l’indépendance, la convergence des forces républicaines (CFR), a organisée ce jeudi 25 juin 2020 une assemblée générale au Palais des sports de Bamako pour montrer son soutien aux institutions de la république. Cette assemblée générale a...