Nous allons regarder les priorités qu’il nous a données, essayer de bâtir un projet de convention qu’on pourrait mettre sur la table avec un certain nombre de partenariats » a déclaré , jeudi, à Bamako la présidente de la Région Île- de- France, Valérie Pécresse au sortir de la primature où elle a été reçue en audience, accompagnée de l’ambassadeur de son pays, Joël Meyer, par le Premier ministre Soumèylou Boubèye Maïga, a constaté l’AMAP.

L’initiative de la visite de Mme Précresse  vise la relance des rapports de coopération décentralisée avec les collectivités maliennes, en particulier le District de Bamako et la Région de Kayes qui compte un nombre importants de ressortissants en Île-de-France.

Evoquant les sujets abordés au cours de son audience avec le chef du gouvernement, la présidente de la Région Île- de- France a indiqué que ses entretiens avec Souméylou Boubèye Maïga ont porté sur le redémarrage et les perspectives de la coopération décentralisée de la Région Île- de- France avec le Mali.

‘’Nous avons parlé de tout ce que nous pourrions faire à la fois à Bamako et dans la Région de Kayes qui est la première Région d’origine des Franciliens’’ de la diaspora dont les initiatives et apports pourraient être mis en contribution pour la réalisation de projets de développement dans les collectivités visées, a souligné Mme Précresse.

La présidente de la Région Île- de- France projette organiser dans cette perspective des conférences, courant septembre 2019 sur  deux thèmes dédiés à l’entreprenariat au Mali et les opportunités d’investissement avec tous les amis de la Région Île- de- France.

MS 

AMAP

MaliwebCoopérationPolitiqueKAYES
Nous allons regarder les priorités qu’il nous a données, essayer de bâtir un projet de convention qu’on pourrait mettre sur la table avec un certain nombre de partenariats » a déclaré , jeudi, à Bamako la présidente de la Région Île- de- France, Valérie Pécresse au sortir de la...