La salle de conférence du ministère l’Administration a servi de cadre, ce jeudi 18 juillet 2019, à la Signature de l’Accord subsidiaire pour la gestion des fonds de mise en œuvre de l’extrant N° 3 du Programme à la décentralisation à Ségou, Mopti, Kayes et Koulikoro. D’un coût total d’environ 110 millions DKK, soit environ 9,5 milliards de F CFA, ce financement permettra de plus de réaliser 161 projets d’envergure à fort impact dans les domaines de l’éducation, la santé, l’hydraulique, l’agriculture, l’économie et le transport, sur la période juillet 2019-juin 2020 dans 79 communes.

Cette cérémonie de signature entre l’Agence d’Investissement des collectivités territoriales (ANICT) et l’Ambassade du Danemark au Mali était présidée par le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Boubacar Alpha BAH ; en présence de l’Ambassadrice du royaume du Danemark au Mali, Mme Marianne KRESS, du directeur général de l’ANICT, Modibo CISSE ; des membres du cabinet du MADT, etc.

L’Objectif du programme d’appui à la décentralisation est d’améliorer la Gouvernance démocratique et inclusive par le renforcement de la participation citoyenne et la prestation de service au niveau local.

Dans une communication présentée par le DG de l’ANICT, il ressort que le coût global du programme d’appui à la décentralisation 2017-2021 est estimé à 35,9 milliards de F CFA sur lequel la contribution au FNACT/ANICT 2019 qui fait l’objet de ladite signature s’élève à 9,5 Milliards FCFA. Le projet couvre 79 communes dans 4 régions : Mopti, Ségou, Kayes et Koulikoro.

Au total, plus de 161 projets d’envergure à fort impact seront réalisés dans le cadre de ce projet dans les secteurs de l’éducation, de la santé de l’hydraulique, de l’agriculture, de l’économie et des transports. Ainsi, il est prévu 93 projets de construction et équipement d’écoles ; 30 projets de CSCOM + maternités avec l’équipement ; 26 projets d’adduction d’eau ; 5 projets d’aménagement de périmètres maraîchers ; 6 projets (marchés et centre d’hébergement) ; 1 projet de piste rurale.

Dans son intervention, Mme l’Ambassadrice, Marianne KRESS, a rappelé que la signature de cet accord aujourd’hui est le couronnement d’un long processus qui a commencé, en janvier 2019 par le suivi terrain et par la revue technique de l’engagement avec le ministère. Ce nouveau mode opératoire est fondé sur les critères comme l’envergure des projets, l’impact sur l’amélioration des conditions de vie des populations la synergie avec les appuis des PTFs et de l’État, l’accessibilité aux sites des projets sur le plan sécuritaire/a pertinence des projets en termes de réponse aux besoins de la population.

À la suite d’un travail conjoint avec les communes concernées, il a été sélectionné 161 projets d’envergure dans les domaines de l’éducation, la santé, l’hydraulique, l’agriculture, l’économie et le transport pour un coût total d’environ 110 millions DKK, soit environ 9,5 milliards de F CFA qui seront réalisés sur la période de juillet 2019-juin 2020.

Dans le but d’atteindre la performance requise, l’ambassade envisage, en relation avec cet accord, d’appuyer la restructuration de l’ANICT et la régionalisation du FNACT en synergie avec les PTFs intéressés (Banque Mondiale, KFW et autres). Également, dans l’objectif d’avoir des investissements de qualité dans un délai raisonnable, l’ambassade vient de recruter des bureaux pour renforcer les capacités des communes bénéficiaires dans la conduite du processus de passation des marchés et l’assurance qualité des réalisations.

Pour sa part, le ministre BAH a tenu à remercier le royaume du Danemark pour son accompagnement constant de notre pays en matière décentralisation. Selon lui, le gouvernement a décidé de s’inscrire dans une logique de performance dans la gestion des collectivités. Suite à cet engagement devant les partenaires, ces derniers, notamment, l’UE, la Banque mondiale, l’AFD, etc. ont décidé d’appuyer la décentralisation au Mali à hauteur de plus de 100 millions de dollars, soit environ 50 milliards de F CFA. Pour sa part, le Danemark a promis de mobiliser près de 40 milliards de F CFA.

« Cet effort du peuple danois à l’endroit du Mali mérite d’être magnifié », a-t-il dit.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin

MaliwebCoopération
La salle de conférence du ministère l’Administration a servi de cadre, ce jeudi 18 juillet 2019, à la Signature de l’Accord subsidiaire pour la gestion des fonds de mise en œuvre de l’extrant N° 3 du Programme à la décentralisation à Ségou, Mopti, Kayes et Koulikoro. D’un coût total...