Après le retour des deux otages français, enlevés à la frontière entre le Bénin et le Burkina, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian s’est prononcé pour un renforcement du dispositif d’informations aux voyageurs. Dans une interview au Parisien, il se dit favorable à “un durcissement de la réglementation”. Autrement dit, classer davantage de zones à risque en rouge.

BFMTV
MaliwebCoopération
Après le retour des deux otages français, enlevés à la frontière entre le Bénin et le Burkina, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian s’est prononcé pour un renforcement du dispositif d’informations aux voyageurs. Dans une interview au Parisien, il se dit favorable à 'un durcissement de la réglementation'....