Le chef de la coopération européenne , Geza Strammer déballe tous

Le Centre d’études et de réflexion du Mali ne cessera de révéler ou de faire révéler certains aspects de la gouvernance publique aux citoyens.  Du 14 et 15 juin 2019 derniers, ce centre a tenu à l’hôtel Radisson Blu un colloque international sur l’aide au développement au Mali. Une tribune dont s’est servi le chef de la coopération, Geza STRAMMER, pour tout dire sur un certain nombre de sujets concernant l’armée malienne. Il a expliqué de long et en large les raisons de la suspension de l’aide destinée aux FAMa par l’Union Européenne jusque-là inconnu des Maliens, ce par manque de traçabilité des fonds alloués.

 

Le présent colloque qui avait pour objectif d’éclairer l’opinion nationale et internationale sur les tenants et les aboutissants de l’aide internationale au Mali et proposer des pistes d’amélioration pour une meilleure utilisation, une meilleure adéquation entre les besoins prioritaires du pays et l’aide, une meilleure coordination et une satisfaction conjointe des donateurs et du pays bénéficiaire, a débusqué un problème jamais révélé par les autorités. Il s’agit de la suspension de l’aide destinée aux forces armées maliennes. En effet, au cours de cette rencontre, l’Union européenne, l’un des partenaires au développement du Mali, était fortement représentée.

A l’occasion, le chef de la coopération, Geza STRAMMER, présent au Colloque, a fait des  révélations fracassantes et terribles, jamais mentionnées par les autorités maliennes.La gestion des fonds alloués au Mali par certains de ses partenaires fait l’objet de polémique. Le chef de la coopération a affirmé que l’UE a suspendu son aide financière destinée à l’armée malienne, depuis quelque temps, à cause du manque de traçabilité constatée dans la gestion dudit fonds. L’aide offerte sous forme de don et qui s’élèverait à plusieurs millions d’euros, a été suspendue alors qu’elle était prévue pour le renforcement de la capacité des soldats maliens engagés, depuis 2012, dans la lutte contre le terrorisme et le djihadisme au Mali.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 18 JUIN 2019

PAR KADOASSO I

NOUVEL HORIZON

MaliwebCoopérationSociété
Le chef de la coopération européenne , Geza Strammer déballe tous Le Centre d’études et de réflexion du Mali ne cessera de révéler ou de faire révéler certains aspects de la gouvernance publique aux citoyens.  Du 14 et 15 juin 2019 derniers, ce centre a tenu à l’hôtel Radisson Blu...