Dans le cadre du mécanisme de redevabilité mutuelle, la réunion des Ministres du mécanisme  SWA (Eau et Assainissement pour Tous) se tiendra en ce mois d’avril  au COSTA RICA. En prélude, les parties Maliennes concernées se préparent. D’où la tenue de cette réunion de validation de la fiche pays de SWA, ce vendredi 08 mars à l’Hôtel de l’Amitié. Pourtant une grande incertitude plane sur la participation de notre pays à cette importante réunion, car à ce jour aucun ministre Malien n’a confirmé sa participation à cette réunion, ce qui ne devrait pas être le cas.

« Au regard des enjeux de cette réunion, une préparation minutieuse est nécessaire pour garantir le succès de la participation du Mali qui a fait de l’accès à l’eau potable et l’assainissement un des axes prioritaires du Cadre stratégique  pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) qui ambitionne d’atteindre un taux de couverture de 100% à l’horizon 2030, conformément aux Objectifs du Développement Durable (ODD) » dixit le M Directeur National de l’Hydraulique Yaya Boubacar, représentant le Ministre de l’Energie et de l’Eau et celui de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable. Cette importante rencontre est un espace d’échange organisé par WaterAid pour permettre aux parties de peaufiner les stratégies et les méthodes pour une participation honorable du Mali.

Ainsi, pendant 3 heures environ, les participants ont examinés, la Fiche Pays élaboré par le comité de rédaction. Elle est composée de plusieurs points dont entre autres : les tendances majeures en termes d’économie et de gouvernance de notre pays, l’état du secteur et les progrès réalisés depuis l’annonce des ODD.

Par ailleurs, le Mali a réalisé une performance remarquable dans le secteur SWA. En effet, depuis l’annonce des ODD, le Pays a engagé un processus de révision des outils d’orientations stratégiques du secteur : CREDD 2016-2018, le code de l’eau, les politiques nationales de l’eau et de l’assainissement et les programmes directeurs de développement du secteur. En plus, il a mis en place une base de données nationale sur l’ATPC (Malisaniya), réalisé un inventaire des points d’eau modernes pour la mise à jour de la Base SIGMA et a produit deux rapports nationaux sur l’état de référence des indicateurs ODD.651 et ODD.652 en juillet et septembre 2017. Mieux, l’état de l’assainissement en milieu rural est salutaire. Le nombre total de villages déclenchés depuis le début de l’approche ATPC (Assainissement Total Piloté Par les Communautés) en 2009 à fin 2017 s’élève à 3 973 dont 3 028 ont été certifiés, soit un taux de certification de 76,21%.

En conséquence, cette performance a permis au Mali de figurer parmi les 11 pays pionniers de l’initiative SWA. Il s’agit de la Costa Rica, du Kenya, du Libéria, du Malawi, du Mali, du Maroc, du Nigeria, du Pakistan, du Portugal, du Viet Nam et de la Zambie. Ce qui a enthousiasmé les acteurs Maliens de l’initiative SWA. Pour Alassane Maïga de WaterAid  : « nous sommes fiers d’être parmi les 11 pays de l’initiative SWA… ». Et Dounantié Dao de la CN-CIEPA d’ajouter : « nous devons travailler à consolider et maintenir notre place… ».

En outre, un adage bambara dit « c’est impossible de raser la tête de quelqu’un à son absence ». A cet égard, les Ministres qui doivent représenter la Mali à cette réunion de haut niveau n’ont pour le moment pas encore confirmé leur participation. Alors, il faut très vite rectifier le tire pour une pleine participation des ministres Maliens concernés à cette importante réunion de haut niveau.

Golby KAN

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebCoopération
Dans le cadre du mécanisme de redevabilité mutuelle, la réunion des Ministres du mécanisme  SWA (Eau et Assainissement pour Tous) se tiendra en ce mois d’avril  au COSTA RICA. En prélude, les parties Maliennes concernées se préparent. D’où la tenue de cette réunion de validation de la fiche pays...