C’est en principe, ce mardi 5 novembre, que s’ouvre, à Ouagadougou, la 6è session  du Conseil des Ministres du G5 Sahel. Cette réunion,  qui se tient quelques jours après celle du Comité de Défense et de Sécurité (CDS),  tenue récemment dans la capitale mauritanienne, survient alors que la recrudescence des attaques terroristes fait de nombreuses victimes au Mali et au Burkina Faso.

 

La situation sécuritaire dans ces deux pays membres du G5 Sahel va sans nul doute retenir l’attention des participants de cette réunion qui regroupe des ministres et des responsables militaires de la région.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebCoopération
C’est en principe, ce mardi 5 novembre, que s’ouvre, à Ouagadougou, la 6è session  du Conseil des Ministres du G5 Sahel. Cette réunion,  qui se tient quelques jours après celle du Comité de Défense et de Sécurité (CDS),  tenue récemment dans la capitale mauritanienne, survient alors que la recrudescence...