Incroyable mais vrai ! En début de semaine dernière, le sieur Mamourou Balla Keïta a été inculpé de divers faits et écroué à la MCA. Elu communal, il avait présidé aux destinées du Mandé de 2013 à 2016. Le plaignant, un certain Alou Badra Camara, disposant de documents datant de 2011, a disparu de la circulation. Il se trouve même que quelqu’un d’autre avait au préalable porté plainte contre le nommé Camara qui fut interpellé par la police en 2013. Des non -dits !

cercle kati commune rurale mande ville

Qu’à t – il fait exactement ? Pourquoi le Maire et le second plaignant, un jeune homme, ont été jetés en prison en l’absence de Alou Badra Camara ? N’y aurait – il pas un règlement de comptes politiques ? C’est autant de questions qui hantent les esprits après l’arrestation de Mamourou Balla Keïta dit Mamourou Ba, la semaine dernière. Elu communal, il avait dirigé durant de bonnes années la Mairie de la Commune du Mandé. Militant politique, il avait exercé ses talents au sein de l’ADEMA – PASJ avant de rallier le parti de Soumeylou Boubèye Maïga, ASMA. Mais, que s’est – il passé pour qu’il se retrouve aujourd’hui en prison ? Selon diverses, il serait question ” d’escroquerie “, d’abus de bien… “, etc.

Le tout ayant un lien avec une histoire de lots. Un jeune homme, également emprisonné, avait porté plainte contre le sieur Alou Badra Camara. Profession ? On l’ignore. Des habitants de Mamaribougou assurent que le sieur Camara disposait d’un bureau d’affaires dans  leur quartier. Donc, ce jeune homme réclamait ses dus à Alou Badra Camara. Pour se tirer de la situation, Alou Badra Camara se tourna alors vers Mamourou Ba. Actuellement, Alou Badra a disparu de la circulation. Disposait – il de documents sérieux pour accuser à son tour un tiers ? Non, assure t – on au Mandé. Les documents dans les mains de Alou Badra datent de 2011. Or, Mamourou n’avait pris fonction qu’en 2013. Y a t – il eu confrontation entre les parties ? Non, attestent des proches de l’Elu. Mamourou a été simplement convoqué chez le juge puis envoyé à la Maison centrale d’arrêt. Parait – il qu’une vieille histoire opposait Keïta à Camara. En 2013, nous a- t –  on rapporté, Mamourou Ba Keïta avait porté plainte contre Alou Badra Camara. Interpellé par le Commissariat du 9è arrondissement de Bamako, il n’avait passé que 48h de garde-à-vue. Curieusement, 4 ans après, c’est lui qui parvient à faire emprisonner Mamourou Keïta. Où sommes – nous finalement ? Où est la justice ? Agirait – on pour humilier les citoyens ? Drôle de prison tout de même !

B.KONÉ

Le Malien

MaliwebCorruptionSociété
 Incroyable mais vrai ! En début de semaine dernière, le sieur Mamourou Balla Keïta a été inculpé de divers faits et écroué à la MCA. Elu communal, il avait présidé aux destinées du Mandé de 2013 à 2016. Le plaignant, un certain Alou Badra Camara, disposant de documents datant...