-Les travaux arrêtés pour escroquerie du gérant de « Agna-Service » et certains cadres de la BNDA

-L’enquête ouverte au Camp I de la gendarmerie.

430 millions de FCFA, c’est le montant global des travaux de construction du Laboratoire Cytogénétique pour le compte de l’Institut National de Santé Publique (INSP). Enregistré sous le N°2692/DGMP/ DSP 2019, le présent marché qui avait été conclu entre la DGMP et la Société Agna-Services dans des conditions déviant toutes les orthodoxies d’attribution de marchés ne pouvait que mal finir. Selon des sources bien informées à la DGMP, les barbes de tous ceux qui interviennent dans ce marché ont été mouillées. De la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA) à l’INSP en passant par la Direction Générale des Marchés Publics (DGMP) et le Bureau d’Etude PYRAMIDION, tout le monde a pris sa part dans cette hémorragie financière qui n’avait d’autres buts que d’exécuter un banditisme financier. Des décomptes sont prélevés et logés dans des comptes fictifs à la BNDA au vu et au su des cadres des Engagements et de DECOM. De mars au mois de juin 2020, 70 millions de faux décomptes ont été soustraits du montant initial du marché (430 millions) par des gens sans vergogne Hady Traoré gérant prête-nom de Agna Service, Modibo Traoré et certains cadres tapis l’ombre à la BNDA qui vivent que de sales affaires comme c’est le cas ici.

Pour le moment, la DGMP qui a tenté maintes fois de sauver le chantier ( -10% de réalisation et contigu au carrefour des Jeunes à Bamako-Coura )s’est rendu

compte enfin que certains de ses agents ainsi que des cadres de l’INSP, la BNDA et PYRAMIDION sont de mèche avec les escrocs gérants de la Société Agna Service notamment Lassine Diallo, Modibo Traoré et Hady Traoré.

Le juge anticorruption de la Commune III Mamadou Kassogué a donc décidé d’ouvrir une enquête à cet effet pour mettre au gnouf tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire de saignement du denier public. Les brigadiers du Pôle Economique et Financier ont élargi l’enquête dans les enceintes de l’INSP, BNDA, Pyramidion, DGMP, Trésor, DFM/Santé et bien entendu le trio escrocs de AgnaService à savoir Lassine Diallo, Hady et Modibo Traoré.

Restez connectés, Bamada.net qui a, à sa possession, toute la documentation, vous livrera dans sa prochaine publication, le contenu du rapport de la gendarmerie dans cette affaire rocambolesque.

Kalou Kanté 

MaliwebCorruptionMalijetmaliweb
-Les travaux arrêtés pour escroquerie du gérant de « Agna-Service » et certains cadres de la BNDA -L’enquête ouverte au Camp I de la gendarmerie. 430 millions de FCFA, c’est le montant global des travaux de construction du Laboratoire Cytogénétique pour le compte de l’Institut National de Santé Publique (INSP). Enregistré sous le...