Au Mali, le ridicule ne tue pas et l’habitude est une seconde nature. Et chassez le naturel, il revient au galop. Le cannibalisme financier a refait surface au Mali avec des prédateurs d’une autre nature.
Un ministre du gouvernement Ouane, un mercantiliste sang pur vient de passer à la vitesse du vent en s’adjugeant de haut vol plus de cent véhicules dont 60 bennes et 40 gros porteurs. Messieus, président et vice-président cela ne vous dit rien consciencieusement?; Etees vous insouciants face à un tel comportement synonyme d’enrichissement illicite?

Source: Le matinal

MaliwebCorruptionMalijet
Au Mali, le ridicule ne tue pas et l'habitude est une seconde nature. Et chassez le naturel, il revient au galop. Le cannibalisme financier a refait surface au Mali avec des prédateurs d'une autre nature. Un ministre du gouvernement Ouane, un mercantiliste sang pur vient de passer à la...