Incarcérés, le jeudi 17 octobre dernier, par le juge d’instruction du 5e cabinet du parquet du Pôle économique et financier de Bamako,   pour  » atteinte aux biens publics, faux et usage de faux  » portant sur plus de 197 millions de FCFA, le sous-préfet de Kati, Arouna Diara, le Maire de Baguineda, Salia Diarra et leurs complices auraient abusé des paisibles citoyens lors du recasement de la Zone ACI de Baguineda.

 

A la suite de son passage à ladite mairie, le Bureau du Vérificateur Général avait estimé que les exonérations (payements des droits exigés sur les permis) accordées à ces victimes sur les permis d’occupation étaient illégales.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebCorruptionJusticeSociété
Incarcérés, le jeudi 17 octobre dernier, par le juge d’instruction du 5e cabinet du parquet du Pôle économique et financier de Bamako,   pour  » atteinte aux biens publics, faux et usage de faux  » portant sur plus de 197 millions de FCFA, le sous-préfet de Kati, Arouna Diara, le...