Pour arriver au bout de leur logique dans l’affaire qu’ils viennent de déclencher – celle de Bakary Togola en l’occurrence -, les juges du Pole Économique et Financier n’auront pas à surmonter les obstacles du seul mis en accusation. Et pour cause, le président de l’APCAM ne manque surtout pas de soutien au plus haut niveau de la sphère comme en atteste ce coup de fil très indélicat d’un leader politique. Nous tairons son nom par convenance, mais l’intéressé, selon nos sources, a joué des pieds et des mains pour influencer la procédure et éviter au bailleur de son parti une incarcération à la Maison Centrale d’Arrêt d Bamako. C’était sans compter avec la ténacité du Procureur Kassogue intraitable et demeuré droit dans ses bottes. Égal à lui-même, somme toute, le redoutable magistrat a fait preuve de résistance à toute épreuve aux pressions politiques sur lesquelles le fournisseur d’engrais comptait tant pour se tirer d’affaires. Mais les manœuvres n’ont pu que retarder le processus irréversible de sa mise sous mandat de dépôt.
La Rédaction

 

Source: Le Témoin

MaliwebCorruption
Pour arriver au bout de leur logique dans l’affaire qu’ils viennent de déclencher – celle de Bakary Togola en l’occurrence -, les juges du Pole Économique et Financier n’auront pas à surmonter les obstacles du seul mis en accusation. Et pour cause, le président de l’APCAM ne manque surtout...