Youssouf Camara est un Malien de l’extérieur qui a passé 48 ans au Gabon, pays dans lequel il est très connu par la communauté malienne. Il  a surtout à son actif de grands travaux dans les domaines de l’électricité et de l’adduction d’eau du palais présidentiel gabonais sous Oumar Bongo. Dans l’entretien qui suit, il dénonce les méfaits de la corruption qui hypothèque le développement du pays et invite le Cnsp à ne pas se laisser berner par une certaine classe politique.

D’entrée de jeu, Youssouf Camara a renouvelé tout son soutien aux forces armées maliennes. Pour lui, sa sympathie pour les porteurs de tenue ne date pas d’aujourd’hui. “D’ailleurs, j’ai eu à faire une contribution de 10 millions Fcfa au président par intérim Dioncounda Traoré pour soutenir notre armée. Nous faisons confiance à nos militaires, surtout à ses jeunes officiers qui viennent de prendre le pouvoir”, a affirmé Youssouf Camara.

C’est dans cette optique qu’il a invité le Cnsp à faire attention aux courtisans. “Car nombre de ces hommes politiques et anciens ministres qui s’agitent autour d’eux, ce n’est pas pour la cause du Mali, mais plutôt pour leurs intérêts personnels. Je leur demande de faire appel à de nouveaux cadres, notamment des jeunes. Si ça ne tenait qu’à moi aussi, que les militaires gardent la présidence de la Transition et nomment un jeune technocrate à la Primature” a conseillé notre interlocuteur. Avant de poursuivre : “Ceux qui s’agitent autour des militaires en donneurs de leçon, où étaient-ils  quand le pays partait à-vau-l’eau ? Certains ont été ministres depuis sous Alpha Oumar Konaré jusqu’à maintenant et toujours le peuple vit dans la même galère. Juste vous dire que ces hommes politiques n’ont rien à apporter”.

Pour Youssouf Camara, la lutte contre la corruption doit être aussi un grand défi pour les nouvelles autorités. “Je souhaite même aussi qu’il y ait des militaires pour contrôler même les passations des marchés publics. Au Gabon, j’emploie plus de 100 personnes dans des marchés de construction de route, de téléphonie, d’eau et d’électricité, mais dans mon propre pays, depuis que je suis venu m’installer au Mali, j’ai dépensé plus de 100 millions Fcfa dans les avis appels d’offres de l’Etat sans rien gagner. Tout cela à cause de la corruption. Le problème est qu’on ne dit pas pourquoi tu n’as pas été retenu donc j’invite les militaires à assainir ce milieu “ a souhaité M. Camara.

Il a saisi cette occasion  pour plaider la cause du développement du Mandé car il a révélé qu’il est aussi le président de l’Association pour le développement du Mandé.

Kassoum THERA

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebCorruptionMaliweb Malijet Maliactu
Youssouf Camara est un Malien de l’extérieur qui a passé 48 ans au Gabon, pays dans lequel il est très connu par la communauté malienne. Il  a surtout à son actif de grands travaux dans les domaines de l’électricité et de l’adduction d’eau du palais présidentiel gabonais sous Oumar...