Regroupés au sein du Collectif des Jeunes de Kati contre la Corruption (C-J-K-C), ces activistes représentent le Cercle de réflexion des jeunes pour le développement de Kati; le réseau des jeunesse actifs; le Mouvement des jeunes pour la défense de Kati; l’Association des jeunes patriotiques pour l’avenir de Kati; l’Association des jeunes patriotiques du Mali et l’Association pour le développement de Kati Malibougou.

Ils étaient ce 1er novembre au Tribunal de Grande Instance de la Commune 3 du District de Bamako pour dénoncer des présumées malversations commises à la Mairie de Kati au Procureur de la République en charge du pôle économique et financier.

Il est notamment reproché à la Mairie d’avoir accordé des rémunérations « à des prestataires non qualifiés et habilités, bénéficiant d’un traitement de faveur et qui se sont rendus coupables de manquements graves dans l’exécution des obligations à leurs charges ».

Le Collectif des Jeunes de Kati contre la Corruption (C-J-K-C) dénonce également des transferts de parcelles et des attributions de parcelles à usage d’habitation dans des conditions illégales.

Source: Malivox

MaliwebCorruption
Regroupés au sein du Collectif des Jeunes de Kati contre la Corruption (C-J-K-C), ces activistes représentent le Cercle de réflexion des jeunes pour le développement de Kati; le réseau des jeunesse actifs; le Mouvement des jeunes pour la défense de Kati; l’Association des jeunes patriotiques pour l’avenir de Kati;...