Suite a l’assassinat du commissaire divisionaire de police Issiaka Tounkara à Niono par suie de violente manifestation,les syndicalistes de la decidés d’agir en coalition ont été surpris de la desistance de certains parmis eux .


En effet tout était fin prêt pour une très grande synergie d’action des differentes tendances syndicales de la police nationale mais malheureusement certains se sont retiré de la coalition sans prevenir .Après un certain temps alors les revelations ont été faites que le ministre ede la securite et la protection civile a donné une somme symbolique de 20 millions à certains syndicalistes pour saboter els manifestations qui pouvaient partir avec le ministre de la securite et de la protectiin civile en la personne du general de division Salif Traoré.
Face a cette revelation le Syndicat de la Police Nationale SPN-SYNTADE a fait une declaration pour montrer son inocence par rapport à ce fait .Selon son secretaire general le major de police Tièkouta Kanté : « je le jure sur ma tenu que ni moi ni aucun membre de mon groupe n’a reçu un seul centime pour cette affaire.Je considere cet argent comme l’argent d’un mort et seuls des policiers indignes peuvent faire une chose pareille et si jamais nous en mangeons qu’Allah nous le fasse payer de notre vivant . »


Mais ce qui est surprenant dans cette affaire est qu’en realité ce problème pouvait coûté très cher au ministre de la securité ;poutant certains vautours se sont vites retirés de la Scène mais personne n’a declaré qu’il a perçu les 20 millions du ministre pour se maintenir .Mais les syndicalistes entre eux se font une idée sur les tendances qui sont capables d’une telle pratique .
Le plurisyndicalisme est un droit mais trahir les uns et les autres est une honte et une question de dignité.
Felicitation à la SPN-SYNTADE pour sa justification.Courage aux autres tendances qui sont prêtes à se justifier et hontes aux syndicalistes qui sont dans ce coût.

Ben Abdoulaye

Source: Fre-info Nelson Bichichi

MaliwebCorruptionSociété
Suite a l’assassinat du commissaire divisionaire de police Issiaka Tounkara à Niono par suie de violente manifestation,les syndicalistes de la decidés d’agir en coalition ont été surpris de la desistance de certains parmis eux . En effet tout était fin prêt pour une très grande synergie d’action des differentes tendances...