Au compte de la Vérification financière des opérations de recettes et de dépenses liées au pèlerinage – Exercices : 2016, 2017 et 2018 – le rapport du Vérificateur général est accablant pour le ministre en charge des Affaires religieuses.

En effet, selon le rapport, le ministre  des Affaires religieuses et du Culte fait gérer le compte spécial pèlerinage par des Autorités non habilitées. La mission de vérification a constaté que le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, par lettre n°00124/MARC-SG du 09 mai 2019, a désigné comme signataires du compte spécial pèlerinage, le Secrétaire Général et le DFM dudit ministère alors qu’ils ne sont pas comptables. Cette pratique qui constitue une violation des principes de la comptabilité publique pourrait entraîner une gestion non orthodoxe des ressources.

B.D.

Source: Canard Déchainé

MaliwebCorruptionReligion
Au compte de la Vérification financière des opérations de recettes et de dépenses liées au pèlerinage – Exercices : 2016, 2017 et 2018 – le rapport du Vérificateur général est accablant pour le ministre en charge des Affaires religieuses. En effet, selon le rapport, le ministre  des Affaires religieuses et...