Une session budgétaire du parti de l’abeille vient de se tenir en milieu semaine écoulée. L’honorable Yaya Sangaré a fait un classement des contributeurs ou le président du parti occupe la première place.

tiemoko sangare ministre mines curriculum adema

Sous les projecteurs depuis l’annonce de la candidature du maire de Sikasso, l’ADEMA n’a pas fini avec les rebondissements. Une session faisant l’état des finances du parti a épinglé plusieurs cadres. C’est ce qu’on peut lire des propos du député élu à Yanfolila sur les réseaux sociaux.

Depuis Facebook, l’honorable Yaya Sangaré déclare : « le Pr Tiemoko Sangaré, Président du parti, est le premier contributeur du parti. Grâce à ses efforts inlassables, il est parvenu à ramener l’endettement du parti à des proportions raisonnables et supportables par les finances du parti ». Un soutien de poids à un moment où le roi de la ruche est en porte-à-faux avec une majorité des abeilles au sujet d’une candidature interne à la présidentielle de 2018.

L’élu n’a pas manqué de régler ses comptes sur sa page Facebook en ces termes : « ceux qui le maltraitent quotidiennement dans les médias se sont avérés de très mauvais responsables, car ne s’acquittant pas de leurs cotisations statutaires. Pire, l’examen des documents financiers révèlent qu’ils contribuent peu, sinon pas et accumulent, pour la plupart, des arriérés de cotisations. ». Une pique à ceux-là qui dénoncent les sorties musclées du député sur les réseaux sociaux.

Fidèle à lui-même, Yaya Sangaré n’oublie pas de donner la leçon aux mauvais payeurs. « Comme quoi, le militantisme, c’est moins de discours et plus de vertu », a-t-il lancé à leur endroit. Une dose de fouet dans les ailes des abeilles qui se retrouvent finalement moins impliquées dans l’administration financière du parti.

MaliwebPolitique
Une session budgétaire du parti de l’abeille vient de se tenir en milieu semaine écoulée. L’honorable Yaya Sangaré a fait un classement des contributeurs ou le président du parti occupe la première place. Sous les projecteurs depuis l’annonce de la candidature du maire de Sikasso, l’ADEMA n’a pas fini avec...