Le régime du président Ibrahim Boubacar Keïta nous a montré, tout au cours du premier mandat, un Gouverneur du District à la retraite qui s’accroche à son poste bec et ongle. Ou alors le pays manque-t-il de cadre pour remplacer l’actuel Gouverneur venu par accident ou par la force des choses ? Attendons de voir. A ce rythme, il serait hasardeux de confier un second mandat à l’actuel président de la République.

Bamako le 9 janvier 2018

Ismaïl Haïdara

Kalanbanbougou

Bamako

Source: Le Républicain

MaliwebMali actuPolitique
Le régime du président Ibrahim Boubacar Keïta nous a montré, tout au cours du premier mandat, un Gouverneur du District à la retraite qui s’accroche à son poste bec et ongle. Ou alors le pays manque-t-il de cadre pour remplacer l’actuel Gouverneur venu par accident ou par la force...