Le Secrétaire à la communication du bureau politique de la section RPM de la commune III de Bamako, Mamadou Diallo dit Docteur vient de « démissionner de toutes les structures et instances du parti, ce depuis les comités, les sous-sections de Bamako-Coura et la section III du district de Bamako, pour des raisons strictement personnelles aussi du bureau politique national… ».

 Il précise avoir volontairement cédé sa place, lors du dernier congrès du parti, à « un militant de la 25ème heure en la personne de M. Hamadoun Konaté, ministre de la Solidarité sur l’intervention, la démarche et l’honnête témoignage du secrétaire général de la section III… ».

Ce membre fondateur du parti du tisserand semble amer du fait qu’à l’heure des rétributions, il est apparemment oublié. Lui qui aurait trimé pour l’implantation du parti vert et or. Voici un extrait de sa lettre de démission.

«… Convaincu pour ma part que mon départ du RPM ne représentera qu’un grain de sable qu’on aurait extrait du désert. Je pars avec la satisfaction d’avoir accompli la mission que je m’étais assignée, à savoir contribuer de toutes mes forces et de toute mon âme, au risque de ma vie, pour avoir essuyé un accident de train entre Mahina et Kayes entre autres, contribuer donc à l’accession au pouvoir de mon grand-frère, Ibrahim Boubacar Kéita. Celui-là même que j’ai connu depuis les années 1958, à l’école primaire des grottes d’Hamdallaye, où il était en classe de CM2 (actuelle 6ème  année) alors que j’étais au CE2 (actuelle 4ème année). IBK était un brillant élève de sa promotion et moi, j’ai choisi de le suivre en politique en 2001 au vu de tous les actes positifs qu’il posa au Mali, quand il était Premier ministre de Alpha Oumar Konaré, après, ma  brève mais ô combien exaltante aventure avec mon autre grand-frère feu Tiéoulé Mamadou  Konaté au RDA/BDIA (paix à son âme), IBK que j’ai admiré, en qui j’ai cru et à la limite adoré comme un Dieu (seul Dieu mérite qu’on l’adore). Ibrahim Boubacar Keita donc, que je remercie du fond du cœur pour toute la sollicitude, la générosité et l’immense munificence dont je fus l’objet de part durant les quinze années de cheminement commun. Enfin, je prie le Seigneur Tout-puissant de bien vouloir accorder au président IBK, avec qui, je ne saurais jamais être désobligeant, une très longue vie, pleine de santé afin qu’il puisse mener à bon port le bateau Mali, dont le gouvernail lui a été confié jusqu’à la fin de son mandat par près de 77,68% de l’électorat Malien», a-t-il écrit.

Par ailleurs, il faut signaler que certaines sources font état aussi de la démission de deux autres hauts cadres du parti du tisserand, l’ex-ministre non moins vice-président et membre fondateur du parti, Nancoman Kéita et Madou Diallo, l’actuel directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale. Ces dernières informations ne sont pas encore confirmées.

Baba Djilla SOW

 

Par Mali-Horizon

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitiqueibrahim boubacar keita,KAYES
Le Secrétaire à la communication du bureau politique de la section RPM de la commune III de Bamako, Mamadou Diallo dit Docteur vient de « démissionner de toutes les structures et instances du parti, ce depuis les comités, les sous-sections de Bamako-Coura et la section III du district de Bamako,...