Jamais le Mali n’a été aussi menacé dans son existence. C’est toujours l’impasse malgré  la restauration de la démocratie conséquence du coup de force du 22 mars 2012.

 

Après  cette tragédie  dont l’instigateur n’est autre que  le général Amadou Aya Sanogo, l’on pensait que le Mali allait inaugurer une nouvelle ère de prospérité et de paix.   Surtout que celui qui a  été plébiscité pour être le commandant de bord du Bateau Mali  en la personne du président El Hadj Ibrahim Boubacar Keita connait bien les itinéraires du fleuve Niger pour que le Bateau ne s’échoue pas   sur un ban de sable.

Malgré son amour pour le Mali, il n’a pas pu faire grand-chose  car ceux qui en son temps  lui prédisaient  un avenir sombre n’ont pas digéré son accession à la magistrature suprême. Ces derniers tapis dans l’ombre ont saboté toutes ses initiatives  tendant à faire du Mali un Etat normal. Face  à ce comportement peu orthodoxe de ces apatrides,  il est impérieux que le peuple malien dans un grand sursaut de patriotisme  soutienne le président El Hadj Ibrahim Boubacar Keita pour tirer le Mali vers le haut .

La Rédaction

Le Carréfour

MaliwebPolitique
Jamais le Mali n’a été aussi menacé dans son existence. C’est toujours l’impasse malgré  la restauration de la démocratie conséquence du coup de force du 22 mars 2012.   Après  cette tragédie  dont l’instigateur n’est autre que  le général Amadou Aya Sanogo, l’on pensait que le Mali allait inaugurer une nouvelle...