Nommé en conseil des ministres du 4 septembre 2019 par Michel Hamala Sidibé à la tête du Centre de Recherche et de Lutte Contre la Drépanocytose (CRLD), plus de 4 mois après, Mounirou Baby peine à avoir son décret de nomination. Le professeur Dapa Diallo, dit-on, aurait réussi à se maintenir grâce à l’argent et son réseau d’amis.


Dans notre pays, nous assistons de plus en plus à des violations des droits. En effet, certaine catégorie d’hommes reste toujours intouchable au Mali. N’est-ce pas insultant de ternir ainsi les lois de la république, en s’opposant à leurs applications ? En tout cas, la récente nomination du Pr. Mounirou Baby en lieu et place du très puissant Pr. Dapa Diallo comme DG du CRLD, en est une preuve palpable.

 

En effet, le professeur titulaire en hématologie, Mounirou Baby a été officiellement nommé en conseil des ministres le mercredi 4 septembre 2019. Pourtant, c’est le Pr. Dapa Diallo qui règne toujours en maitre des lieux. Du coup, les commentaires vont dans tous les sens.

 

Pour certains, le Pr. Dapa Diallo aurait pu mobiliser une importante somme d’argent pour que le ministre Michelle Hamala Sidibé revienne sur sa décision. Il y a également ceux qui disent que le Pr. Diallo aurait sollicité un ancien président et son épouse, afin qu’il intervienne en sa faveur auprès du président IBK. Qui aurait donc, instruit au ministre Michelle Hamala Sidibé de suspendre sa décision ? La question reste posée.

 

En tout cas, pour ce qui nous concerne, nous ne sommes pas en mesure de confirmer les différentes versions relayées ci-haut. Cependant, nous trouvons tout de même assez louche cette situation. Car, ils sont très nombreux à avoir eu leurs arrêtés de nomination, bien qu’ayant été nommé après le Pr. Baby. Tout pour dire, qu’il y a anguille sous roche.

 

Rappelons que c’est décembre 2019, que le Pr. Dapa Diallo, né le 26/05/1954 et dont le numéro matricule était le 43454L, fut appelé à faire valoir ses droits à la retraite.

 

Nous y reviendrons dans nos prochaines parutions.

 

Drissa Kantao LE CONFIDENT 

MaliwebPolitique
Nommé en conseil des ministres du 4 septembre 2019 par Michel Hamala Sidibé à la tête du Centre de Recherche et de Lutte Contre la Drépanocytose (CRLD), plus de 4 mois après, Mounirou Baby peine à avoir son décret de nomination. Le professeur Dapa Diallo, dit-on, aurait réussi à...