Dans son Koutouba (sermon) de ce vendredi 26 juin 2020, le très respecté Chérif de Nioro, Bouyé Haidara, a avancé quelques pistes de solution à la crise actuelle. Des pistes à explorer pour la stabilité et la continuité de l’Etat.


Ainsi, le respectable érudit plaide pour le maintien du Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, autour duquel il entrevoit des portefeuilles régaliens qui, de son point de vue, doivent être des ministères de souveraineté dont les tenants doivent rester jusqu’à la fin du mandat IBK pour la continuité et la stabilité du pays.

Aussi, il propose le maintien des ministres Ibrahim Dahirou Dembélé, le ministre sortant de la Défense ;  Tiébilé Dramé, le ministre sortant des Affaires étrangères ; ainsi que de l’entrée au gouvernement de Abdoulaye Daffé, ancien PDG de la BDM SA ou de Choguel Kokalla Maiga, lesquels devraient garder leur portefeuille jusqu’à la fin du mandat d’IBK car, dit-il “ce sont des postes régaliens qui doivent revenir à des hommes d’expérience et intègres”.
Il propose en outre un Gouvernement d’union national resserré autour de 22 à 25 membres tout au plus et dans lequel toutes les sensibilités (société civiles et partis politiques) se retrouveront et se reconnaîtront.

Nous y reviendrons!

Source : avec Malibook

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Dans son Koutouba (sermon) de ce vendredi 26 juin 2020, le très respecté Chérif de Nioro, Bouyé Haidara, a avancé quelques pistes de solution à la crise actuelle. Des pistes à explorer pour la stabilité et la continuité de l’Etat. Ainsi, le respectable érudit plaide pour le maintien du Premier...