Dans une nouvelle sortie médiatique, le président de la PCC s’est prononcé sur ce qu’il qualifie de « mauvaise politique de l’éducation ». Il s’agit des   livres pédagogiques qui relataient   des histoires d’animaux qui partaient à l’école. Il a fait allusion notamment   aux images du hérisson ‘’ kipic’’ portant un sac en direction de l’école.  De son entendement, l’école malienne   doit sa décadence actuelle aussi aux grands intellectuels qui sont entrés dans la politique à travers la création de grands partis politiques.

 

 ‘’ Les gens instruits qui sont entrés dans la politique en créant de grands partis, c’est eux qui ont détruit l’école malienne.  Ils ont tout mélangé. Kipic et Ada.  Un hérisson qui va à l’école avec Ada. Depuis les Maliens ont vu que le hérisson (Kipic dans le livre pédagogique) porter un sac au dos pour aller à l’école, les enfants refusent d’étudier. C’est un drame. J’étais au Canada je voyais (dans le livre pédagogique) qu’ils (Ada et kipic) vont à l’école. J’ai dit :    il en est fini de l’école malienne si c’est un hérisson qui y va ! ils ont mis dans la tête des enfants que le hérisson étudie. Ils sont venus avec un village, une école. Au lieu de penser à une classe, un bon enseignant, on a fait une école, un village ».

C’est en substance les propos   tenus par le professeur Clément DEMBELE pour remettre en cause   le système pédagogique.  Autrement, il fallait   plutôt inciter les enfants à lire et à   écrire sans   pour autant les pousser à regarder les livres pour le plaisir des images, notamment l’allusion faite au hérisson (Kipic) et   Ada. Si certains observateurs ont trouvé sa remarque pertinente, d’autres ont estimé que Clément est en train de devenir fou. ‘’ Lui c’est un prétendant à la primature qui n’a rien à dire, je pense qu’il est devenu fou’’, a réagi un internaute. S’agissant du (…) 

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

MaliwebEducationPolitique
Dans une nouvelle sortie médiatique, le président de la PCC s’est prononcé sur ce qu’il qualifie de « mauvaise politique de l’éducation ». Il s’agit des   livres pédagogiques qui relataient   des histoires d’animaux qui partaient à l’école. Il a fait allusion notamment   aux images du hérisson ‘’ kipic’’ portant un sac...