L’Adéma-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice constate avec profond regret que la manifestation dite pacifique du M5-RFP du vendredi 10 juillet 2020 a donné lieu à des actes de vandalisme et de pillages contre des édifices publics, notamment l’Office des Radiotélévisions du Mali et l’Assemblée Nationale.
L’Adéma-PASJ constate avec désolation que ces débordements, résultat de marches dirigées par certains leaders du M5-RFP ont engendré d’importants dégâts matériels et même causé des pertes en vies humaines.
Aussi, l’Adéma-PASJ condamne-t-il avec la dernière énergie ces actes barbares et ignobles et invite les autorités du pays à tout mettre en œuvre pour en situer les responsabilités et traduire les auteurs devant la justice.
L’Adéma-PASJ, présente ses condoléances les plus émues aux familles endeuillées, souhaite prompt rétablissement aux blessés et exprime toute sa solidarité aux différentes victimes de ce tragique évènement.
L’Adéma-PASJ, exprime son empathie et sa profonde compassion aux agents de l’ORTM, aux travailleurs de l’Assemblée Nationale et à tous nos concitoyens victimes de ces débordements malheureux.
Le Parti Africain pour la Solidarité et la Justice déplore l’usage de la force létale dans le cadre du maintien de l’ordre, invite toutes les parties prenantes à la retenue et leur demande de privilégier le dialogue, la concertation et les canaux pacifiques de résolution de crise.
Aussi, l’Adéma-PASJ, continue-t-il de lancer un appel pressant à nos compatriotes du mouvement du 05 juin de bien vouloir tenir la main tendue du Président de la République en acceptant le dialogue, comme seule voie de sortie de crise, en vue de faire face à l’essentiel : le combat pour la paix, la sécurité et le développement.
Vive le Mali un et indivisible !
Vive la République !
Bamako, le 12 Juillet 2020
Pour le Comité Exécutif
Le Président
Pr. Tiémoko SANGARE
Officier de l’Ordre National
MaliwebPolitique
L’Adéma-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice constate avec profond regret que la manifestation dite pacifique du M5-RFP du vendredi 10 juillet 2020 a donné lieu à des actes de vandalisme et de pillages contre des édifices publics, notamment l’Office des Radiotélévisions du Mali et l’Assemblée Nationale. L’Adéma-PASJ constate...