Mesdames et Messieurs de la presse nationale et internationale,

Camarades militants,

Je tiens à vous remercier tous pour avoir fait le déplacement aujourd’hui. Je remercie particulièrement la presse nationale et internationale pour sa mobilisation massive malgré l’heure tardive à laquelle nous avons convoqué ce point de presse.

Nous avons souhaité ce point de presse parce que nous avons appris qu’hier, certains individus ont animé une conférence de presse pour affirmer sans aucun fondement que les représentants des régions du Nord ne participeront pas au deuxième Congrès Ordinaire de l’ADP-Maliba.

L’ADP-Maliba tiens à démentir énergiquement ces déclarations et à apporter des éclaircissements sur ces allégations totalement mensongères proférées par des individus qui n’ont pas du tout la qualité pour parler au nom des régions du Nord du Mali.

En effet, les individus qui ont parlé hier ne représentent aucune structure de l’ADP-Maliba. Celui qui s’est présenté comme coordinateur de Tombouctou n’a jamais occupé cette fonction. Au contraire, cet individu à été chassé de la coordination de Tombouctou depuis 2018 pour avoir détourné les fonds destinés à la location du siège du parti à Tombouctou. Cet ami personnel d’un membre du parti que nous avons récemment exclu agit aujourd’hui uniquement pour soutenir son ami. Il est loin de défendre l’intérêt général. Le véritable coordinateur de Tombouctou se nomme Mohamed HAIDARA. Celui-ci est un maire ADP-Maliba d’une commune du cercle de DJIRE.

L’autre individu qui se présente comme coordinateur de Taoudeni est, lui aussi, tout au mieux, un ancien responsable de la jeunesse de Taoudeni. Ce dernier aussi a été mis à l’écart de la coordination parce qu’il vit à Bamako plus qu’il ne se rend à Taoudeni. Les militants ADP-Maliba de Taoudeni se sont donc réunis depuis plusieurs mois pour désigner le coordinateur. Le véritable coordinateur de Taoudeni est donc Moulaye Ahmed et nullement celui qui prétendait hier être coordinateur.

Je vous confirme qu’à l’heure où l’on parle, ceux qui habitent vraiment au Nord, à savoir les délégations de Kidal, Gao, Menaka, Taoudeni et Tombouctou sont en route pour assister au Congrès du 25 et du 26 Mai 2019 ;

En ce qui concerne le document qui circule et portant la signature d’un supposé secrétaire administratif d’une « coordination de Mopti », nous portons à la connaissance de tous que cette ancienne coordination était dirigée par l’oncle direct d’une personnalité du parti qui a été récemment exclue de l’ADP-Maliba. Cet ancien coordinateur qui n’a pas osé signer le courrier qui circule a été contacté à plusieurs reprises pour fournir la liste des délégués de Mopti-Cercle, je dis bien Cercle et non région. Le coordinateur s’est opposé à cela prétextant être mécontent de l’exclusion de son neveu. Nous pouvons comprendre qu’à son titre personnel, les considérations familiales aient pris le dessus sur l’intérêt du parti, mais un parti ne peut pas s’arrêter de fonctionner pour gérer les humeurs des uns et des autres.

C’est pourquoi les membres de la section de Mopti Cercle, en concertation avec la commission d’organisation, ont désigné les délégués qui sont déjà en route. L’agitation des quelques personnes est la suite logique d’un plan préparé et conçu par un groupe de quelques personnes dont nous connaissons le nombre exact. Des documents ont fuité concernant une liste de présence d’une réunion secrète tenue la semaine dernière avec certains membres exclus. Ils sont 43 personnes. Le groupe dit des « 43 » se décompose comme suit :

– 12 soi-disant membres du CE sortant
– 9 individus qui résident en commune 5 de Bamako
– 22 connaissances diverses.

Si, parmi ces 43, vous retirez les amis, les frères et sœurs, les tantes et les oncles des deux individus récemment exclus, il ne reste plus que cinq égarés. Des égarés qui ne savent même pas ce dans quoi on les entraîne.

Maliennes, Maliens,

Ce que nous vivons est un plan de déstabilisation de l’ADP-Maliba organisé par des acteurs extérieurs qui souhaitent affaiblir le parti qui a terminé troisième de l’élection présidentielle.

Ces acteurs souhaitent, coûte que coûte, empêcher l’ADP-Maliba d’être l’opposition de qualité qu’elle a toujours été. Empêcher ce parti de contester la mauvaise gouvernance et la situation catastrophique du Mali. Empêcher l’ADP-Maliba de passer de 3e à 1er dans ce pays.

Les déstabilisateurs souhaitent prendre le parti des mains de ses vrais militants pour l’offrir sur un plateau de BAMBOU au plus offrant.

Les militants du parti ont décidé de ne pas accepter cela et de se remettre au travail immédiatement. C’est à ce titre que nous saluons la décision de justice qui autorise Aliou Diallo à organiser le Congrès pour sortir du vide. Près de 2.000 personnes sont attendues à Bamako pour ce Congrès. Ce sera du jamais vu. Ce Congrès aura lieu car personne n’acceptera de laisser un parti aussi grand dans un vide aussi total !

Il est temps pour notre parti de reprendre toute sa place dans le paysage politique. Alors, qu’on nous laisse travailler !

Ceux qui s’agitent ont perdu la bataille des textes. Ils ont perdu la bataille de la loi. Et aujourd’hui, ils ont définitivement perdu la bataille de l’opinion. Les maliens savent ce qui s’est passé à l’ADP-Maliba. Tout le monde le sait EXACTEMENT ! Que ceux qui mettent des mercenaires en mission arrêtent de ridiculiser leurs proches et leurs amis.

A ceux qui se laissent manipuler, nous leur disons de cesser ces agissements et revenir dans notre grande famille ADP-Maliba. Votre place n’est ni dans la vocifération ni dans la destruction mais dans la construction du parti et la construction nationale.

Mesdames et Messieurs de la presse,

Je vous remercie pour votre présence remarquable aujourd’hui. Le Président Aliou Diallo veut que vous sachiez que sans vous, nous ne sommes rien. Et il en est conscient. Si lui et l’ADP-Maliba ont été troisièmes l’an dernier, c’est aussi grâce à votre traitement IMPARTIAL de l’actualité. Je compte donc à nouveau sur vous pour traiter cette information comme il se doit pour que les maliens sachent l’unique et seul vérité.

Je vous remercie.

Cheick Oumar Diallo

Secrétaire Politique National du Comité Exécutif sortant de l’ADP-Maliba

Source: Page Facebook le Figaro du Mali
MaliwebPolitique
Mesdames et Messieurs de la presse nationale et internationale, Camarades militants, Je tiens à vous remercier tous pour avoir fait le déplacement aujourd’hui. Je remercie particulièrement la presse nationale et internationale pour sa mobilisation massive malgré l’heure tardive à laquelle nous avons convoqué ce point de presse. Nous avons souhaité ce point...