Constatant la dégradation de la situation sécuritaire des représentants de l’Etat dans la région de Mopti, les comités exécutifs nationaux du Syndicat autonome des administrateurs civils (SYNAC) et du Syndicat libre des travailleurs du ministère de l’Administration territoriale (SYLTMAT), ont tenu une réunion extraordinaire le 15 juin. Les syndicalistes ont estimé que les représentants de l’Etat ne bénéficient d’aucun dispositif adéquat de sécurité dans l’exécution de leurs missions. Or, précisent-ils, l’obligation revient à l’Etat de protéger ses travailleurs contre les attaques. À l’issue de la rencontre, les syndicats disent avoir pris acte de la déclaration des autorités à désarmer les milices du centre. D’ici là, ils ont appelé tous les travailleurs du centre dans la région de Mopti, à rejoindre des zones plus sécurisées.

Israël : L’épouse du Premier ministre, Sara Netanyahu, écope d’une amende pour l’utilisation de fonds publics
Ce dimanche 16 juin 2019, un tribunal israélien a condamné Mme Netanyahu, l’épouse du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à payer une amende pour avoir utilisé frauduleusement des fonds publics. Selon Euronews, ce n’est pas la première fois que Mme Netanyahu se retrouve face à la justice, puisqu’en juin 2018, elle avait été inculpée de fraude et d’abus de confiance pour avoir fait passer près de 85.000 euros, avec de faux arguments qu’il n’y avait pas de cuisinier à la résidence du Premier ministre. Dans le cadre d’un contrat de plaidoyer qui l’a condamnée à des accusations moins graves, Mme Netanyahu a reconnu avoir dépensé pour environ 44.000 euros. Elle a aussi accepté de rembourser à l’État 11.170 euros et de payer 2.480 euros d’amende.

gypte : l’ancien président Mohamed Morsi est mort
L’ex-président égyptien, Mohamed Morsi, est mort des suites d’un malaise ce lundi 17 juin 2019 alors qu’il était au tribunal pour son jugement. Cet homme avait été élu à la tête de l’Égypte en 2012, avant de se voir destituer, en 2013, suite à un coup d’État militaire. Selon une source de l’Agence France-presse, il aurait parlé pendant une vingtaine de minutes devant les juges avant son malaise. Conduit à l’hôpital il a succombé: « Il a parlé devant le juge pendant 20 minutes puis il s’est évanoui. On l’a vite emmené à l’hôpital où il est mort plus tard ».

Rappelons que les charges retenues contre lui étaient entre autres : espionnage contre l’Iran, le Qatar et des groupes militants comme le Hamas à Gaza, d’actes de terrorisme.

Le Pays

MaliwebPolitique
Constatant la dégradation de la situation sécuritaire des représentants de l’Etat dans la région de Mopti, les comités exécutifs nationaux du Syndicat autonome des administrateurs civils (SYNAC) et du Syndicat libre des travailleurs du ministère de l’Administration territoriale (SYLTMAT), ont tenu une réunion extraordinaire le 15 juin. Les syndicalistes...