« Une intervention de l’Otan au Mali, nous ne l’excluons pas si cela représentait une menace pour notre sécurité, nous le ferions ».

Ce sont ces propos attribués  au ministre des Affaires Étrangères  M. José Manuel Albares  qui  ont agité  les relations diplomatiques entre les deux pays durant ces dernières de 72 heures.  En marge des travaux  de l’OTAN  qu’accueillait le royaume d’Espagne, M. José Manuel Albares aurait fait ces déclarations   que le Mali a jugées menaçantes  contre sa  (…)

 Par MAHAMANE TOURÉ

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebMalijetPolitique
« Une intervention de l’Otan au Mali, nous ne l’excluons pas si cela représentait une menace pour notre sécurité, nous le ferions ». Ce sont ces propos attribués  au ministre des Affaires Étrangères  M. José Manuel Albares  qui  ont agité  les relations diplomatiques entre les deux pays durant ces dernières de...