Appel à un nouveau rassemblement du M5-RFP ce mardi 11 août à la « Place de l’Indépendant ». Il a été lancé dimanche par l’Imam Mahmoud Dicko, qui invite les militants à la « mobilisation générale ». A partir de midi, les boutiques devraient être fermées. Le Mouvement du 5 juin veut, à travers ce nouveau rassemblement, obtenir « la démission du président IBK et de son régime ». Cet appel à la manifestation est lancé alors que la nouvelle Cour constitutionnelle vient d’être remembrée, conformément aux résolutions de la CEDEAO adoptées à l’issue de son Sommet extraordinaire consacrée à la crise malienne.

Le rassemblement de ce mardi 11 août sera donc la 4ème sortie du M5-RFP pour exiger la démission du chef de l’Etat. Le Mouvement du 5 juin exprime ainsi sa colère face à ce qu’il appelle « la mauvaise gouvernance, l’insécurité dans le pays, et l’injustice née des dernières élections législatives ».

Pour le M5RFP, il n’y a pas d’alternative, « IBK doit partir ». Dimanche dernier, au cours d’une conférence de presse, l’Imam Mahmoud Dicko a invité les militants du M5 à « une mobilisation historique ».

Ce nouveau rassemblement intervient alors que l’ultimatum de la CEDEAO pour l’application de ses résolutions, a expiré. Parmi ces résolutions, l’organisation sous-régionale a demandé « la démission des 31 députés  dont l’élection a été contestée et l’organisation de nouvelles élections dans les circonscriptions concernées, la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, le remembrement de la Cour constitutionnelle ».

Sur ce dernier point, les nouveaux membres ont prêté serment cet après-midi. Mais les 31 députés ont exprimé leur refus de démissionner, car « contraire à la Constitution », selon eux.

Pendant ce temps, le médiateur de la CEDEAO dans le règlement de la crise socio politique au MaliGoodluck Jonathan est arrivé ce lundi matin à Bamako. L’ancien président du Nigéria, accompagné d’une forte délégation, a été reçu par le ministre des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé. L’objectif de cette mission est de « suivre la mise en œuvre des recommandations issues du dernier sommet extraordinaire des Chefs d’État de l’Organisation sur la situation au Mali ».

« La manifestation du 11 Août du M5-RFP se révèle comme une démonstration de force, pour montrer à l’opinion que le mouvement ne s’est pas essoufflé après sa trêve ». C’est du moins ce que pensent certains observateurs. Selon eux, seul un dialogue franc et sincère instauré entre le Président IBK et le M5-RFP pourrait être la solution à cette crise.

Source : STUDIO TAMANI 

MaliwebPolitiqueSociété
Appel à un nouveau rassemblement du M5-RFP ce mardi 11 août à la « Place de l’Indépendant ». Il a été lancé dimanche par l’Imam Mahmoud Dicko, qui invite les militants à la « mobilisation générale ». A partir de midi, les boutiques devraient être fermées. Le Mouvement du 5 juin veut, à...