C’est avec le cœur serré que le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a accepté la démission de son ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Lors du Conseil des ministres inaugural du nouveau gouvernement, il n’a pas caché son attachement aux valeurs intrinsèques de l’ancien PM.

Dans un discours teinté de regrets, avec une voix grave et imposante, le président IBK a lancé à la nouvelle équipe gouvernementale : « L’équipe sortante a donné ce qu’elle a de meilleur. Quand nous l’appelâmes, ce n’était pas évident ; le défi était là. On avait dit de la tâche impossible ; pourtant elle a été réalisée de belle façon. » Le chef de l’Etat, visiblement agacé du départ, ajoute : « Je le dis comme je le pense et nous cheminerons ensemble encore inch’Allah au salut de ce pays-là. » Une déclaration aux allures d’un regret et d’une invitation pour son ancien Premier ministre qui n’a échappé à personne. Au passage, IBK a remercié les membres de l’équipe sortante à qui il a rendu un vibrant hommage. « Tous ceux-là qui ont servi. Hommes et femmes, ils n’ont pas démérité ; sachez qu’au jour de la reconnaissance, la patrie ne saurait vous oublier», conclut le président de la République.

H.M

Source: Azalaï-Express

MaliwebMali actumaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
C’est avec le cœur serré que le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a accepté la démission de son ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Lors du Conseil des ministres inaugural du nouveau gouvernement, il n’a pas caché son attachement aux valeurs intrinsèques de l’ancien PM. Dans un discours...