Après la prière funéraire sur les victimes de la manifestation, le dimanche 12 juillet dernier, dans la mosquée à Badalabougou, l’Imam Mahmoud Dicko s’est prononcé sur la situation socio-politique au Mali au cours de laquelle il a appelé les Maliens, particulièrement la jeunesse, à la retenue. Malgré cet appel, plusieurs quartiers de Bamako demeurent encore secoués par des rassemblements spontanés d’opposants, ce lundi 13 juillet, dans la capitale malienne.

En effet, malgré l’appel au calme lancé par l’imam à la tête de la coalition demandant un changement de pouvoir au Mali, les manifestations spontanées ont été constatées encore dans certains quartiers, principalement le quartier de Badalabougou où se trouve la mosquée de l’Imam Mahmoud Dicko. Ainsi, (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 14 JUILLET 2020

Abdoul Karim SANOGO

Source: nouvelhorizonmali

MaliwebmaliwebPolitique
Après la prière funéraire sur les victimes de la manifestation, le dimanche 12 juillet dernier, dans la mosquée à Badalabougou, l’Imam Mahmoud Dicko s’est prononcé sur la situation socio-politique au Mali au cours de laquelle il a appelé les Maliens, particulièrement la jeunesse, à la retenue. Malgré cet appel,...